Une manche a suffi à Cairoli pour être sacré. Il a terminé 5e de la 1e manche alors que dans le même temps, Jeremy Van Horebeek (Yamaha), le seul qui pouvait -sur papier-détrôner le Sicilien, terminait 13e. Cairoli possédait alors, avec 685 points contre 596 pour Van Horebeek, une avance suffisante pour s'assurer du titre en MXGP. Jérémy Van Horebeek a chuté samedi lors des "qualifications", se blessant à la cheville droite (entorse). Des radiographies prises, dimanche matin, le soulageaient quelque peu: il n'y avait aucune fracture, mais une grosse entorse. En dépit de son handicap, le Belge repartait au combat, dimanche, et décrochait une 13e place en 1e manche qui lui assurait définitivement la 2e place au classement du championnat du monde MXGP. Van Horebeek décidait alors de ne pas participer à la seconde manche du GP du Brésil, ni à la dernières épreuve du Mondial dimanche prochain à Leon (Mexique), étant d'ores et déjà assuré de la 2e place au championnat mondial MXGP tout en conservant ses chances de vainqueur au championnat de Belgique, le 21 septembre, à Mont-St-Guibert. Max Nagl a remporté la première manche devant le Français Steve Frossard et notre compatriote Kevin Strijbos. L'Allemand récidivait un peu plus tard en s'imposant dans la seconde confrontation devant le Français Gautier Paulin et Antonio Cairoli. En MX2, le Français Romain Febvre (Husqvarna) s'est adjugé la première manche tandis que le Slovène Tim Gajser (Honda) s'est imposé dans la seconde. Romain Febvre, 3e de la seconde manche, a remporté le Grand Prix. Quant au Français Jordi Tixier (KTM), il s'est rapproché à 23 unités du leader du championnat, le Néerlandais Jeffrey Herlings, toujours convalescent, mais à qui on prête l'intention de participer à l'ultime GP de la saison, au Mexique, dimanche prochain, afin de préserver son avance et remporter le titre. (Belga)