Scott Redding, leader au championnat du monde, s'est imposé devant le Japonais Takaaki Nakagami (Kalex) auteur de la pole et le Suisse Thomas Luthi (Suter), 3e. Xavier Siméon a chuté lui lors du dernier tour alors qu'il s'était remarquablement placé en 6e position. Parti en 9e place sur la grille de départ, Xavier Siméon était parti en boulet de canon pour gagner deux places dès le premier tour (7e) et grapiller encore deux places pour figurer en 5e position après le 3e. Ayant réussi le meilleur tour en course, le pilote belge reculait juste d'un rang, pointant à une 6e place qu'il a défendu presque jusqu'au bout malgré un accident au warm-up le matin de la course. Xavier Siméon, qui a fêté samedi ses 24 ans, a en effet été l'un des 4 pilotes à terre suite à un accident en fin de warm-up. Il a pu se relever tout comme deux autres pilotes (le Sud-Africain Steven Odendaal et l'Espagnol Jordi Torres) touchés par cet accident provoqué par l'Espagnol Dani Rivas venu percuter des motos presque à l'arrêt pour une simulation de départ. Xavier Siméon souffrait du dos et sa moto a du subir d'importantes réparations à la jante, à la selle et au réservoir. (Belga)

Scott Redding, leader au championnat du monde, s'est imposé devant le Japonais Takaaki Nakagami (Kalex) auteur de la pole et le Suisse Thomas Luthi (Suter), 3e. Xavier Siméon a chuté lui lors du dernier tour alors qu'il s'était remarquablement placé en 6e position. Parti en 9e place sur la grille de départ, Xavier Siméon était parti en boulet de canon pour gagner deux places dès le premier tour (7e) et grapiller encore deux places pour figurer en 5e position après le 3e. Ayant réussi le meilleur tour en course, le pilote belge reculait juste d'un rang, pointant à une 6e place qu'il a défendu presque jusqu'au bout malgré un accident au warm-up le matin de la course. Xavier Siméon, qui a fêté samedi ses 24 ans, a en effet été l'un des 4 pilotes à terre suite à un accident en fin de warm-up. Il a pu se relever tout comme deux autres pilotes (le Sud-Africain Steven Odendaal et l'Espagnol Jordi Torres) touchés par cet accident provoqué par l'Espagnol Dani Rivas venu percuter des motos presque à l'arrêt pour une simulation de départ. Xavier Siméon souffrait du dos et sa moto a du subir d'importantes réparations à la jante, à la selle et au réservoir. (Belga)