"Nous souhaitons à Stoffel tout le meilleur dans la direction qu'il choisira de prendre", écrit McLaren dans son communiqué.

"Je suis très reconnaissant envers McLaren de m'avoir fait confiance lors des cinq dernières années", a de son côté déclaré Vandoorne.

Le Belge avait été intégré au programme junior de McLaren en 2013 avant de devenir pilote d'essais de l'écurie, période durant laquelle il a conquis le titre GP2 en 2015.

Il a disputé son premier Grand Prix le 3 avril 2016 en remplaçant Fernando Alonso au Bahreïn, où il avait par la même occasion récolté son premier point (dixième).

Titularisé pour succéder au Britannique Jenson Button en 2017, il a vécu deux saisons de galère, même après le passage de McLaren au moteur Renault l'hiver dernier.

Il a pris part à 34 Grands Prix avec l'écurie, inscrivant un total de 22 points.

Il occupe actuellement la 16e place du championnat avec huit points, à sept Grand Prix de la fin, loin derrière l'Espagnol Fernando Alonso, onzième avec quarante-quatre points.

L'Espagnol Carlos Sainz succédera la saison prochaine à son compatriote comme pilote numéro un.

Le nom du remplaçant de Vandoorne (Lando Norris, Esteban Ocon, Sergio Pérez ou X ?) sera annoncé "en temps voulu".

"Il est clair que nous n'avons pas fourni à Stoffel les outils nécessaires pour montrer son véritable talent", admet Zak Brown, le directeur exécutif de McLaren.

Le Britannique Lando Norris succèdera à Stoffel Vandoorne

"En temps voulu", c'est maintenant ! L'écurie britannique de Formule 1 McLaren n'a pas traîné pour dévoiler le nom du pilote qui s'installera dans le baquet de Stoffel Vandoorne la saison prochaine. Il s'agit en effet du tout jeune Britannique de 18 ans Lando Norris.

"Lando sera associé à l'Espagnol Carlos Sainz Jr, 23 ans, (qui remplace son compatriote Fernando Alonso, ndlr) chez McLaren en 2019, suivant un accord de plusieurs années avec l'équipe", a en effet annoncé l'écurie de Woking.

Pilote d'essais et de réserve de McLaren cette saison, Norris est actuellement deuxième du championnat de Formule 2, et en pleine bagarre pour le titre. Il a participé à deux séances d'essais libres lors des deux derniers Grands Prix, à Francorchamps en Belgique et à Monza en Italie.

"Cette promotion c'est un rêve qui devient réalité", avoue-t-il. "Du fond du coeur merci. J'ai toujours espéré ce moment, mais quand il arrive, c'est vraiment très spécial..."

Norris promet cependant de "rester concentré" sur le championnat de Formule 2. "Mon objectif est de remporter le titre. Ce sera difficile, mais je vais tout donner lors des quatre dernières courses".

"Nous souhaitons à Stoffel tout le meilleur dans la direction qu'il choisira de prendre", écrit McLaren dans son communiqué. "Je suis très reconnaissant envers McLaren de m'avoir fait confiance lors des cinq dernières années", a de son côté déclaré Vandoorne. Le Belge avait été intégré au programme junior de McLaren en 2013 avant de devenir pilote d'essais de l'écurie, période durant laquelle il a conquis le titre GP2 en 2015. Il a disputé son premier Grand Prix le 3 avril 2016 en remplaçant Fernando Alonso au Bahreïn, où il avait par la même occasion récolté son premier point (dixième). Titularisé pour succéder au Britannique Jenson Button en 2017, il a vécu deux saisons de galère, même après le passage de McLaren au moteur Renault l'hiver dernier. Il a pris part à 34 Grands Prix avec l'écurie, inscrivant un total de 22 points. Il occupe actuellement la 16e place du championnat avec huit points, à sept Grand Prix de la fin, loin derrière l'Espagnol Fernando Alonso, onzième avec quarante-quatre points. L'Espagnol Carlos Sainz succédera la saison prochaine à son compatriote comme pilote numéro un. Le nom du remplaçant de Vandoorne (Lando Norris, Esteban Ocon, Sergio Pérez ou X ?) sera annoncé "en temps voulu". "Il est clair que nous n'avons pas fourni à Stoffel les outils nécessaires pour montrer son véritable talent", admet Zak Brown, le directeur exécutif de McLaren.