"Je suis très satisfait. Nous avions beaucoup travaillé à la préparation de ce weekend et nous savions qu'il était possible de marquer des points", a déclaré le Courtraisien de 26 ans sur le site de son équipe McLaren.

"Je suis super content de finir huitième et ainsi de marquer quelques points. C'est important pour nous en vue du classement des constructeurs, nous pouvons maintenant profiter des dernières courses", a-t-il ajouté. "Nous n'étions pas très compétitifs lors des essais libres et nous n'avons pas accroché le meilleur résultat en qualifications mais nous étions plus proches que d'habitude. Nous savions qu'il y aurait une amélioration en course", a analysé le Belge. "C'était un beau Grand Prix. J'étais dernier après un tour mais j'ai réalisé de bons déplacements qui se sont avérés cruciaux tout en gérant bien mes pneus."

Dans les points lors des trois des quatre premières courses de la saison, en Australie (9e), à Bahreïn (8e) puis en Azerbaïdjan (9e), Vandoorne attendait ce retour dans le top 10 depuis 14 courses et près de six mois. Ce résultat permettra peut-être au pilote belge de profiter des deux prochains rendez-vous de la saison, qui seront aussi ses derniers chez McLaren, au Brésil puis à Abou Dabi.

Après deux saisons en tant que titulaire dans l'écurie britannique, où il sera remplacé par Lando Norris, Stoffel Vandoorne va continuer sa carrière en Formula E. Trois semaines à peine après le GP à Abou Dabi, il débutera son nouveau championnat le 15 décembre à Riyad, en Arabie Saoudite, au sein de la nouvelle équipe HWA Racelab.

"Je suis très satisfait. Nous avions beaucoup travaillé à la préparation de ce weekend et nous savions qu'il était possible de marquer des points", a déclaré le Courtraisien de 26 ans sur le site de son équipe McLaren."Je suis super content de finir huitième et ainsi de marquer quelques points. C'est important pour nous en vue du classement des constructeurs, nous pouvons maintenant profiter des dernières courses", a-t-il ajouté. "Nous n'étions pas très compétitifs lors des essais libres et nous n'avons pas accroché le meilleur résultat en qualifications mais nous étions plus proches que d'habitude. Nous savions qu'il y aurait une amélioration en course", a analysé le Belge. "C'était un beau Grand Prix. J'étais dernier après un tour mais j'ai réalisé de bons déplacements qui se sont avérés cruciaux tout en gérant bien mes pneus."Dans les points lors des trois des quatre premières courses de la saison, en Australie (9e), à Bahreïn (8e) puis en Azerbaïdjan (9e), Vandoorne attendait ce retour dans le top 10 depuis 14 courses et près de six mois. Ce résultat permettra peut-être au pilote belge de profiter des deux prochains rendez-vous de la saison, qui seront aussi ses derniers chez McLaren, au Brésil puis à Abou Dabi.Après deux saisons en tant que titulaire dans l'écurie britannique, où il sera remplacé par Lando Norris, Stoffel Vandoorne va continuer sa carrière en Formula E. Trois semaines à peine après le GP à Abou Dabi, il débutera son nouveau championnat le 15 décembre à Riyad, en Arabie Saoudite, au sein de la nouvelle équipe HWA Racelab.