Stefan Everts, 46 ans, avait contracté la malaria mi-novembre au Congo, où il a participé à une épreuve de bienfaisance. D'abord admis à l'hôpital d'Hasselt en décembre, il avait été transféré à l'UZ de Louvain. Un moment dans un état critique, le limbourgeois avait été plongé dans un coma artificiel. Son état s'est ensuite amélioré et il a pu entamer sa revalidation. Des examens pratiqués fin décembre ont démontré que ni son cerveau ni ses organes n'ont subi de dégâts permanents suite à l'attaque de paludisme. "Stefan a de nouveau fait de grands progrès ces derniers jours. Les professeurs ont donc décidé de l'envoyer au centre de revalidation de l'UZ. Everts va y travailler dur à sa récupération.

La famille Everts veut laisser Stefan travailler à sa revalidation en toute tranquillité et communiquera via communiqué lors de nouveaux développements sur l'état de santé de Stefan Everts", indique le communiqué. Stefan Everts devrait passer six semaines au centre de réadaptation. Stefan Everts a remporté dix titres mondiaux et 101 Grands Prix dans les différentes catégories de motocross entre 1988 et 2006, soit le plus beau palmarès de l'histoire de son sport. Il l'a inauguré en 1991 (125cc), poursuivi en 1995, 1996 et 1997 (250cc), 2001 et 2002 (500c), 2003, 2004, 2005 et 2006 (MX1-GP). Il a aussi été élu Sportif belge de l'année à cinq reprises (2001, 2002, 2003, 2004 et 2006). Seul Eddy Merckx a remporté plus souvent cette prestigieuse récompense.