"Suite à la décision de Sébastien Ogier de quitter Citroën Racing à l'issue de cette saison 2019 en Championnat du Monde des Rallyes, Citroën a décidé de mettre un terme à son programme sportif en WRC 2020 du fait de l'absence de pilote de pointe disponible pour la saison 2020", a écrit le Team Citroën sur le réseau social.

Il y a cinq jours, Citroën avait annoncé qu'il quitterait de nouveau le championnat du monde des rallyes après 2021. Il était revenu en 2017, après une année d'absence, et s'était engagé sur un programme de cinq ans. Le groupe PSA, la maison mère de Citroën, compte en effet revenir disputer le championnat du monde d'endurance (WEC) à partir de 2022 sous les couleurs de Peugeot.

Après six couronnes mondiales consécutives, Ogier (35 ans), a dû se contenter de la 3e place en 2019 derrière l'Estonien Ott Tänak (Toyota) et Thierry Neuville (Huyndaï). Ogier, qui espérait un 7e titre avec un 3e constructeur différent, a disputé 149 rallyes en Mondial WRC depuis 2008 et compte 49 victoires. Il a débuté chez Citroën avant de rejoindre Volswagen en 2013, puis Ford (privé) en 2017 avant de revenir dans l'écurie officielle de la marque aux chevrons cette année. Il y avait signé un contrat de deux ans. Il a remporté trois rallyes en 2019 : Monte Carlo, Mexique et Turquie.

Avec l'arrivée de Tänak, le champion du monde 2019, chez Hyundaï, Ogier devrait reprendre le volant de la Yaris laissée libre chez Toyota.