Pourtant, Renault e.dams avait remporté les trois premiers titres constructeurs (2015-2016-2017) en Formule E. Le Suisse Sébastien Buemi avait également enlevé le titre pilotes en 2016.

La Formule E a annoncé mercredi que Nissan allait rejoindre son championnat de véhicules électriques pour 2018-2019, tout comme BMW. Audi fera ses débuts en décembre prochain alors que Mercedes et Porsche tablent sur une entrée pour fin 2019.

Renault, de retour en Formule 1 en tant qu'écurie en 2016, va donc concentrer ses efforts dans la catégorie-reine du sport automobile. L'écurie française est 7e au classement des constructeurs après 17 des 20 courses de l'année.