Rallye de Turquie: Thierry Neuville contraint d'abandonner

15/09/18 à 12:56 - Mise à jour à 12:56

Source: Belga

Le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) a pris la tête du Rallye de Turquie, 10e rendez-vous du championnat du monde des rallyes WRC, samedi à mi-journée alors que le leader au Mondial, Thierry Neuville (Hyundai i20) a été contraint à l'abandon et que le Français Sébastien Ogier (M-Sport Ford), en proie à des soucis mécaniques, a pointé en retard et écopé d'une pénalité.

Rallye de Turquie: Thierry Neuville contraint d'abandonner

Rallye de Turquie © AFP

Dans l'ES 8, la première de la journée de samedi, Thierry Neuville a cassé sa suspension et a été contraint à l'abandon. Dans la suivante, Sébastien Ogier avait des problèmes de suspension et a du réparer son triangle droit.

Cela lui a coûté du temps et le Français a pointé six minutes en retard au départ de l'ES10 la dernière de l'avant-journée. Il a écopé d'une pénalité d'une minute. Cela ne l'a pas empêché de signer le temps scratch de la spéciale, mais il pointe désormais en 4e position à 46.1 secondes de Mikkelsen. "Je les ai vu travailler sur leur voiture. Je pense qu'ils ont eu un problème un peu similaire au mien", a commenté Thierry Neuville en voyant en télé depuis la zone d'assistance les images de Sébastien Ogier son dauphin, à 23 points, au championnat du monde. "Aussi bien lui que moi ne méritons ça. On devrait être sur la piste pour la victoire et pour le classement WRC. Je ne sais pas très bien ce qui s'est passé aujourd'hui.

Hier (vendredi), de nouvelles pièces ont été montées, mais apparemment il s'agit d'un problème avec l'amortisseur. Peut-être Tänak va pouvoir revenir se mêler à la lutte pour le titre. On va voir parce que le rallye est encore long." Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul pourraient reprendre la route dimanche en Rally2 pour espérer inscrire quelques points dans la Power Stage (ES17).

Les Toyota de l'Estonien Ott Tänak et du Finlandais Jari-Matti Latvala complètent le podium provisoire respectivement à 36 sec 3/10 et 38 sec 4/10. Ces événements promettent de rebattre les cartes au championnat du monde, Ogier comptant 23 points de retard sur le Belge au classement des pilotes, alors qu'une victoire en rapporte 25 et la Power Stage entre 1 et 5. Belga

Nos partenaires