Le pilote belge a perdu une roue dans l'aventure et a dû renoncer. On ne sait pas encore s'il reprendra la route samedi à l'occasion de la seconde journée.

Relégué dans l'équipe B de l'écurie Hyunday, Thierry Neuville ne pouvait marquer des points pour le championnat du monde des constructeurs.

Jeudi, à l'occasion du Shakedown, le pilote belge avait réalisé la quatrième performance, ce qui devait lui permettre d'aborder l'épreuve en confiance.

A l'issue des deux premières spéciales, il occupait le 7e rang, 4 secondes derrière son équipier espagnol Daniel Sordo, et près de 9 secondes devant son second équipier, le Néo-Zélandais Hayden Paddon.

Au tiers de la troisième spéciale du jour, longue de 30,3 km, la Hyunday de Thierry Neuville sortait trop largement d'un virage. Le vice-champion du monde 2013 ne pouvait éviter un arbre et s'en sortait avec une roue arrachée qui le contraignait à l'abandon.

Le Français Stéphane Ogier (VW) occupe la tête de l'épreuve à mi-journée, avec 12 secondes 9 dixièmes sur le Britannique Kris Meeke (Citroën).

Le pilote belge a perdu une roue dans l'aventure et a dû renoncer. On ne sait pas encore s'il reprendra la route samedi à l'occasion de la seconde journée. Relégué dans l'équipe B de l'écurie Hyunday, Thierry Neuville ne pouvait marquer des points pour le championnat du monde des constructeurs. Jeudi, à l'occasion du Shakedown, le pilote belge avait réalisé la quatrième performance, ce qui devait lui permettre d'aborder l'épreuve en confiance. A l'issue des deux premières spéciales, il occupait le 7e rang, 4 secondes derrière son équipier espagnol Daniel Sordo, et près de 9 secondes devant son second équipier, le Néo-Zélandais Hayden Paddon. Au tiers de la troisième spéciale du jour, longue de 30,3 km, la Hyunday de Thierry Neuville sortait trop largement d'un virage. Le vice-champion du monde 2013 ne pouvait éviter un arbre et s'en sortait avec une roue arrachée qui le contraignait à l'abandon. Le Français Stéphane Ogier (VW) occupe la tête de l'épreuve à mi-journée, avec 12 secondes 9 dixièmes sur le Britannique Kris Meeke (Citroën).