Depuis que Ferrari l'avait annoncé, les amateurs n'attendaient que ça. Le retour d'un Schumacher en Formule 1. C'est aujourd'hui réalité, puisque Mick, le fils du septuple champion du monde, prendra part, toute la journée, à des essais privés pour la Scuderia. Avant de laisser sa place au quadruple champion du monde, Sebastian Vettel, demain.

Alors qu'il était à Bahreïn ce weekend dans le cadre de la première course du championnat du monde de Formule 2, qu'il dispute avec le team Prema, le pilote de la Ferrari Driver Academy aura également l'opportunité de rouler dans l'Alfa Romeo de cette année, mercredi.

Alors qu'il était à Bahreïn ce weekend dans le cadre de la première course du championnat du monde de Formule 2, qu'il dispute avec le team Prema, le pilote de la Ferrari Driver Academy aura également l'opportunité de rouler dans l'Alfa Romeo de cette année, mercredi.

Ayant terminé ses premières courses de Formule 2 en 6ème et 8ème position, le champion du monde Formule 3 en titre ne cache pas son envie de rejoindre un jour le gotha des meilleurs pilotes de la planète. Mais il reste lucide et bien conscient du travail qu'il reste à réaliser avant d'en faire partie. "Les F1 sont très belles. J'imagine qu'être pilote de F1 est quelque chose de très spécial car il n'y en a que 20 dans le monde. Si vous êtes l'un d'entre eux, cela signifie que vous avez un très bon niveau", déclarait d'ailleurs le jeune Mick.

De plus, pour obtenir la super-licence, délivrée aux pilotes de Formule 1, le jeune pilote allemand doit terminer la saison de F2 au-dessus de la 6ème position au classement général. L'avenir nous dira si il pourra un jour marcher dans les pas de son père, qu'il considère comme "le meilleur pilote de F1 de tous les temps".

Blaise Vanderlinden