"Robert a été avec Lewis Hamilton mon plus rapide adversaire", a déclaré Rosberg dans Bild. "Je trouve passionnant de contribuer à son retour en F1..."

"C'est fantastique de travailler avec Nico", a de son côté commenté Kubica. "Nous nous connaissons depuis que nous sommes enfants. Son aide sera très précieuse dans ma tentative de revenir en F1."

Kubica, 32 ans, grièvement blessé lors d'un rallye en Italie en 2011, espère signer son retour en F1 la saison prochaine chez Williams, la seule opportunité encore à saisir pour 2018.

Renault, où il avait effectué des tests d'ailleurs assez prometteurs, a en effet finalement choisi de recruter l'Espagnol Carlos Sainz pour 2018, même si l'écurie française n'a pas encore officialement confirmé cet engagement au côté de l'Allemand Nico Hülkenberg.

Le père de Nico Rosberg, le Finlandais Keke Rosberg, a été champion du monde au volant d'une Williams en 1982.

"Robert a été avec Lewis Hamilton mon plus rapide adversaire", a déclaré Rosberg dans Bild. "Je trouve passionnant de contribuer à son retour en F1..." "C'est fantastique de travailler avec Nico", a de son côté commenté Kubica. "Nous nous connaissons depuis que nous sommes enfants. Son aide sera très précieuse dans ma tentative de revenir en F1." Kubica, 32 ans, grièvement blessé lors d'un rallye en Italie en 2011, espère signer son retour en F1 la saison prochaine chez Williams, la seule opportunité encore à saisir pour 2018. Renault, où il avait effectué des tests d'ailleurs assez prometteurs, a en effet finalement choisi de recruter l'Espagnol Carlos Sainz pour 2018, même si l'écurie française n'a pas encore officialement confirmé cet engagement au côté de l'Allemand Nico Hülkenberg. Le père de Nico Rosberg, le Finlandais Keke Rosberg, a été champion du monde au volant d'une Williams en 1982.