"Oui, nous respectons les contrats des pilotes avec les autres écuries. Nous ne souhaitons pas non plus que nos pilotes cherchent la prochaine bonne opportunité. Les contrats existent dans ce genre de situation et nous les respectons", a précisé Wolff.

Celui-ci a aussi ajouté qu'il aimerait voir Pascal Wehrlein, cité comme un possible successeur de Rosberg, rester dans une petite équipe. Il a disputé la saison 2016 chez Manor. "Si je devais faire une liste de souhaits pour Noël, je souhaiterais pour lui qu'il reste une année ou deux dans une équipe de niveau moyen", a précisé Wolff.

"Mais ma liste de cette année n'a pas fonctionné, donc nous devons trouver un bon compromis et peut-être devons-nous effectuer une décision audacieuse comme celle qu'a prise Nico (Rosberg)."

"Oui, nous respectons les contrats des pilotes avec les autres écuries. Nous ne souhaitons pas non plus que nos pilotes cherchent la prochaine bonne opportunité. Les contrats existent dans ce genre de situation et nous les respectons", a précisé Wolff. Celui-ci a aussi ajouté qu'il aimerait voir Pascal Wehrlein, cité comme un possible successeur de Rosberg, rester dans une petite équipe. Il a disputé la saison 2016 chez Manor. "Si je devais faire une liste de souhaits pour Noël, je souhaiterais pour lui qu'il reste une année ou deux dans une équipe de niveau moyen", a précisé Wolff. "Mais ma liste de cette année n'a pas fonctionné, donc nous devons trouver un bon compromis et peut-être devons-nous effectuer une décision audacieuse comme celle qu'a prise Nico (Rosberg)."