Vainqueur en Amérique du Sud, l'Estionien Ott Tänak (Toyota Yaris WRC) est lui deuxième avec 112 points, dix longueurs derrière le sextuple champion du monde en titre français Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC). Le Saint-Vithois, vice-champion en titre, est troisième (110 pts).

Après deux rendez-vous sud-américains, les pilotes WRC reviennent donc en Europe mais disputeront un nouveau rallye sur gravier. Cette épreuve portugaise, une des plus populaires du calendrier, propose des routes sablonneuses au départ, plus rocailleuses et accidentées par la suite. La météo ainsi que les positions de départ pourraient être déterminantes.

L'étape de vendredi à Arganil est de retour au programme pour la première fois depuis 2001. Les pilotes devront préparer de nouvelles notes pour faire face à ce tronçon sur lequel de nombreux champions se sont affrontés par le passé.

Samedi, la journée s'annonce éprouvante avec deux longues boucles de trois spéciales dans la sierra de Cabreira située à l'est de Matosinhos, lieu du parc d'assistance.

La mythique spéciale de Fafe, avec son fameux saut, sera disputée à deux reprises dimanche, dont la seconde comptant comme Power Stage.

Sébastien Ogier a inscrit cinq fois son au palmarès de l'épreuve (2010, 2011, 2013, 2014, 2017) et partage, avec le Finlandais Markku Alén (1975, 1977, 1978, 1981, 1987), le nombre de victoires.