"Quand on part de la dernière place de la grille, il est difficile de se fixer un objectif pour la course" a reconnu Siméon. "Pendant les essais hivernaux, je n'ai jamais fait de simulation de course complète et cela a été ma première course dans tous les sens du terme. Dans l'ensemble, je suis satisfait, je me suis amélioré à chaque tour et j'ai réalisé mon meilleur temps au 19e tour (sur 22, ndlr), ce qui est très positif pour moi. Le niveau en MotoGP est très élevé cette année, l'an dernier, j'aurais marqué des points avec les chronos que j'ai réalisés aujourd'hui. Au moins, j'ai acquis de l'expérience et j'ai terminé ma première course, avec des temps au tour assez décents. Nous continuerons à travailler pour faire mieux en Argentine."

"Quand on part de la dernière place de la grille, il est difficile de se fixer un objectif pour la course" a reconnu Siméon. "Pendant les essais hivernaux, je n'ai jamais fait de simulation de course complète et cela a été ma première course dans tous les sens du terme. Dans l'ensemble, je suis satisfait, je me suis amélioré à chaque tour et j'ai réalisé mon meilleur temps au 19e tour (sur 22, ndlr), ce qui est très positif pour moi. Le niveau en MotoGP est très élevé cette année, l'an dernier, j'aurais marqué des points avec les chronos que j'ai réalisés aujourd'hui. Au moins, j'ai acquis de l'expérience et j'ai terminé ma première course, avec des temps au tour assez décents. Nous continuerons à travailler pour faire mieux en Argentine."