Parti en pole position, Marquez, déjà 6 fois champion du monde en MotoGP à 26 ans, a fait une course en solitaire et remporté sa 53e victoire en MotoGP, égalant ainsi le total de Mike Doohan, le légendaire pilote australien qui avait lui remporté 5 titres mondiaux en catégorie reine.

La 3e place sur le podium est revenue à Andrea Dovizioso (Ducati) qui conforte sa 2e place au classement provisoire du championnat du monde alors qu'il reste encore trois épreuves à courir.

"Ce n'était pas facile et j'ai poussé dès le départ", a indiqué l'Espagnol qui a toutefois souligné qu'il avait "bien géré" sa course.

Il s'agit du 6e podium de l'année, et de la 4e deuxième place pour Fabio Quartararo qui, à 20 ans, s'affirme comme l'un des rivaux les plus sérieux de Marquez.

Revêtu d'une chasuble "rookie of the year", le jeune Niçois a indiqué qu'il n'avait plus de pneu arrière en fin de course et avait dû résister au retour de Dovizisio. Il avait fait le choix de partir avec un pneu tendre alors que Marquez avait lui un pneu moyen, un choix qui s'est avéré plus judicieux.