Le Champion du monde en titre signe la 62e victoire de sa carrière devant l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) et l'Espagnol Marc Marquez (Honda).

"J'ai changé de pneu arrière au dernier moment et j'ai choisi le tendre alors que Marquez et Rossi ont préféré le dur", a commenté Lorenzo pour tenter d'expliquer une part de son succès.

Son coéquipier, Valentino Rossi, victorieux l'an passé, termine au pied du podium.

Peu de faits de course ont été observés dans ce premier Grand Prix de la saison si ce n'est la bataille en tête entre Dovizioso et son coéquipier Andrea Iannone qui s'est soldée par la chute de ce dernier au 4e tour.

Lorenzo impérial pendant les essais hivernaux sur le circuit de Losail et parti en position de pointe, avait pris la tête dès le départ avant d'être passé à l'issue du premier tour, et de façon simultanée, par les deux Ducati dotées d'une meilleure vitesse de pointe.

Iannone et Dovizioso menaient comme à la parade suivis de Lorenzo et Rossi avant que le pilote italien se fasse rapidement faire l'intérieur par Marquez.

Derrière, Dani Pedrosa (Honda), suivi de la révélation Maverick Vinales (Suzuki) semblaient rapidement perdre pied.

De fait, après la chute et l'abandon de Iannone, le groupe des quatre - Dovizioso, Lorenzo, Marquez et Rossi - entama alors une longue procession.

Au 8e tour, d'une course qui en comptait 22, Lorenzo reprenait le commandement pour ne plus le lâcher.

Une tentative de Marquez dans le dernier virage pour prendre la deuxième place n'aboutit pas et le classement resta en l'état.

Le Champion du monde en titre signe la 62e victoire de sa carrière devant l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) et l'Espagnol Marc Marquez (Honda)."J'ai changé de pneu arrière au dernier moment et j'ai choisi le tendre alors que Marquez et Rossi ont préféré le dur", a commenté Lorenzo pour tenter d'expliquer une part de son succès.Son coéquipier, Valentino Rossi, victorieux l'an passé, termine au pied du podium.Peu de faits de course ont été observés dans ce premier Grand Prix de la saison si ce n'est la bataille en tête entre Dovizioso et son coéquipier Andrea Iannone qui s'est soldée par la chute de ce dernier au 4e tour.Lorenzo impérial pendant les essais hivernaux sur le circuit de Losail et parti en position de pointe, avait pris la tête dès le départ avant d'être passé à l'issue du premier tour, et de façon simultanée, par les deux Ducati dotées d'une meilleure vitesse de pointe.Iannone et Dovizioso menaient comme à la parade suivis de Lorenzo et Rossi avant que le pilote italien se fasse rapidement faire l'intérieur par Marquez.Derrière, Dani Pedrosa (Honda), suivi de la révélation Maverick Vinales (Suzuki) semblaient rapidement perdre pied.De fait, après la chute et l'abandon de Iannone, le groupe des quatre - Dovizioso, Lorenzo, Marquez et Rossi - entama alors une longue procession.Au 8e tour, d'une course qui en comptait 22, Lorenzo reprenait le commandement pour ne plus le lâcher.Une tentative de Marquez dans le dernier virage pour prendre la deuxième place n'aboutit pas et le classement resta en l'état.