Michael Masi, l'ancien directeur de course de la Formule 1, a quitté son poste à la fédération internationale de l'automobile (FIA), a annoncé la FIA mardi.

Masi, 44 ans, a continué à travailler pour la FIA après avoir été remercié de son poste de directeur de course de la F1. Il a décidé de finalement quitter la FIA "pour se rapprocher de sa famille et débuter de nouveaux défis". L'Australien a été remercié de son poste de directeur de course en février après avoir été au coeur de la polémique du Grand Prix d'Abou Dhabi en 2021 qui a permis au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) d'être champion du monde.

Après un crash de Nicholas Latifi (Williams) dans le final de la course, Masi a ordonné à toutes les voitures qui avaient un tour de retard de laisser passer Verstappen après le départ de la voiture de sécurité avant le dernier tour. Le Néerlandais a alors pu revenir à hauteur de Lewis Hamilton (Mercedes), qui filait vers un 8e titre de champion du monde, puis de le dépasser grâce à de meilleurs pneus.

Michael Masi, l'ancien directeur de course de la Formule 1, a quitté son poste à la fédération internationale de l'automobile (FIA), a annoncé la FIA mardi. Masi, 44 ans, a continué à travailler pour la FIA après avoir été remercié de son poste de directeur de course de la F1. Il a décidé de finalement quitter la FIA "pour se rapprocher de sa famille et débuter de nouveaux défis". L'Australien a été remercié de son poste de directeur de course en février après avoir été au coeur de la polémique du Grand Prix d'Abou Dhabi en 2021 qui a permis au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) d'être champion du monde. Après un crash de Nicholas Latifi (Williams) dans le final de la course, Masi a ordonné à toutes les voitures qui avaient un tour de retard de laisser passer Verstappen après le départ de la voiture de sécurité avant le dernier tour. Le Néerlandais a alors pu revenir à hauteur de Lewis Hamilton (Mercedes), qui filait vers un 8e titre de champion du monde, puis de le dépasser grâce à de meilleurs pneus.