Pierre Gasly (Red Bull), 2e: "Je n'oublierai jamais ce premier podium en F1. C'est un moment tellement particulier. Je ne sais pas quoi dire. C'est tellement d'émotion. Merci à Toro Rosso de m'avoir donné d'excellentes voitures depuis mon retour (pendant l'été, après avoir été rétrogradé de Red Bull, NDLR). (...) C'est ce que j'aime dans le sport auto, ces émotions, ces combats. Jusqu'à la fin, j'y ai cru, je regardais les bagarres devant, je poussais autant que possible et l'opportunité s'est présentée à nous."

Lewis Hamilton (G-B/Mercedes), 3e sur la ligne d'arrivée mais 7e au classement final, pénalisé pour un accrochage avec Alexander Albon: "Je dois m'excuser platement après d'Albon. Quand j'ai tenté de le dépasser, j'avais de la place mais ça s'est refermé ensuite et c'est complètement de ma faute. Mais ça a quand même été une grande course. Max (Verstappen) a fait un travail incroyable. De manière générale, ils (Red Bull) étaient meilleurs que nous. On ne pouvait pas tenir leur rythme dans les lignes droites. Honnêtement, j'ai piloté avec tout mon coeur, je n'avais rien d'autre à donner. J'ai pris beaucoup de risques."