L'Extreme E est une série de SUV électriques identiques, certifiés par la FIA, la fédération internationale automobile. L'objectif: accentuer la prise de conscience quant au changement climatique. Il y a cinq courses au calendrier, toutes situées dans des domaines naturels touchés par des problèmes climatiques: l'augmentation des surfaces désertiques en Arabie saoudite, la montée des eaux océaniques au Sénégal, la fonte de l'Inlandsis au Groenland et dans la Terre de Feu en Argentine, et enfin le déboisement de l'Amazonie au Brésil.
...

L'Extreme E est une série de SUV électriques identiques, certifiés par la FIA, la fédération internationale automobile. L'objectif: accentuer la prise de conscience quant au changement climatique. Il y a cinq courses au calendrier, toutes situées dans des domaines naturels touchés par des problèmes climatiques: l'augmentation des surfaces désertiques en Arabie saoudite, la montée des eaux océaniques au Sénégal, la fonte de l'Inlandsis au Groenland et dans la Terre de Feu en Argentine, et enfin le déboisement de l'Amazonie au Brésil. Afin de diminuer l'empreinte écologique de la nouvelle compétition, elle se déroulera sans public et on utilisera un cargo pour les déplacements, bateau qui servira également de paddock pendant les courses. L'égalité des sexes est également un thème important: chaque équipe est composée d'un duo de pilotes femme et homme. L'Extreme E peut compter sur l'intérêt de quelques noms iconiques du milieu automobile, parmi lesquels Lewis Hamilton, septuple champion du monde de Formule 1. Il assume le rôle de patron d'écurie. "Il est très important pour moi de pouvoir allier mon amour de la course à celui que j'éprouve pour notre planète, afin d'avoir un impact positif", a déclaré l'Anglais en présentant son équipe, X44, un nom qui fait référence à son numéro en F1. Compte tenu de ses obligations dans ce qui sera probablement sa dernière saison de F1 chez Mercedes, il ne prendra pas place au volant. Il le confie à un autre grand nom de l'automobilisme, Sébastien Loeb, champion du monde de rallye à neuf reprises. Ces dernières années, le Français, âgé de 46 ans, a participé au championnat de rallye, aux GT Series et à la Porsche Supercup, ainsi qu'à une partie des rallyes WRC au volant d'une Hyundai et au Dakar. Il s'associe à l'Espagnole Cristina Gutierrez (29 ans), qui est devenue la première femme à achever le Dakar en 2017. Cette année, elle a été la deuxième dame à remporter une étape de cette compétition à travers le désert. Hamilton n'est pas la seule célébrité de F1 à avoir fondé une écurie Extreme E. Nico Rosberg, son ancien coéquipier Mercedes, champion du monde de F1 en 2016, dirige le Rosberg Xtreme Racing, et Jenson Button, champion du monde en 2009, a investi dans JB XE. Mais contrairement à Rosberg et Hamilton, le Britannique pilotera lui-même son SUV électrique. Button sera notamment opposé à l'Espagnol Carlos Sainz, double champion du monde de rallye (1990 et1992) et triple lauréat du Dakar (2010, 2018 et 2020), propriétaire et pilote de son équipe, l'Acciona Sainz XE-team. Michael Andretti, une autre légende, délègue une équipe, Andretti United. Les XPrix, comme on les appelle, se dérouleront chaque fois en deux jours. Le samedi, les pilotes disputeront les qualifications, aux points (sur base du résultat obtenu en manches de quatre et cinq voitures). Les demi-finales et la finale se dérouleront le dimanche. Chaque course est composée de deux circuits de quinze kilomètres, la pilote féminine parcourant un tour et son collègue masculin l'autre. Le calendrier: le Désert XPrix, Wadi Rum, Alula, Arabie saoudite (du 3 au 4 avril), l'Océan XPrix, Lac Rose, Sénégal (du 29 au 30 mai), l'Artic XPrix, Kangerlussuaq, Groenland, (du 28 au 29 août), l'Amazon XPrix, Santarem, Brésil (du 23 au 24 octobre) et le Glacier XPrix, Terre de Feu, Argentine (du 11 au 12 décembre).