Ce 6e succès aux Etats-Unis, le 5e sur le circuit des Amériques, s'est dessiné dès le 6e tour quand il a dépassé l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) qui avait pris le meilleur départ. Le pilote Ferrari a fini 2e à 10.143 secondes. Le Finlandais Kimi Raïkkönen (Ferrari) a pris la 3e place, à 15.779 secondes après une pénalité de 5 secondes infligée au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) après l'arrivée pour avoir coupé un virage. Il termine finalement 4e à 16.768 secondes après s'être élancé de la 16e place sur la grille.

Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda), parti en dernière position, a terminé à la 12e place à un tour.

Vettel a dû cravacher pour monter sur le podium. Avec une stratégie à deux arrêts, le quadruple champion du monde allemand s'est longtemps retrouvé bloqué en 4e position, à bonne distance de Bottas le coéquipier finlandais d'Hamilton qui avait lui opté pour un seul arrêt aux stands. Vettel a fini par dépasser Bottas à cinq tours de l'arrivée, au terme d'une manoeuvre osée en profitant de la présence d'un pilote attardé. Son équipier Räikkönen lui a ensuite cédé sa 2e place pour entretenir ses minces espoirs d'empêcher le sacre du pilote Mercedes.

Hamilton possède désormais 331 points au championnat, soit 66 d'avance sur Vettel (265) alors qu'il ne reste plus que trois courses à disputer et 75 points à gagner.

Hamilton, déjà sacré en 2008, 2014 et 2015, pourrait décrocher le titre au Mexique dimanche prchain, le 29 octobre.

Ce 6e succès aux Etats-Unis, le 5e sur le circuit des Amériques, s'est dessiné dès le 6e tour quand il a dépassé l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) qui avait pris le meilleur départ. Le pilote Ferrari a fini 2e à 10.143 secondes. Le Finlandais Kimi Raïkkönen (Ferrari) a pris la 3e place, à 15.779 secondes après une pénalité de 5 secondes infligée au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) après l'arrivée pour avoir coupé un virage. Il termine finalement 4e à 16.768 secondes après s'être élancé de la 16e place sur la grille. Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda), parti en dernière position, a terminé à la 12e place à un tour. Vettel a dû cravacher pour monter sur le podium. Avec une stratégie à deux arrêts, le quadruple champion du monde allemand s'est longtemps retrouvé bloqué en 4e position, à bonne distance de Bottas le coéquipier finlandais d'Hamilton qui avait lui opté pour un seul arrêt aux stands. Vettel a fini par dépasser Bottas à cinq tours de l'arrivée, au terme d'une manoeuvre osée en profitant de la présence d'un pilote attardé. Son équipier Räikkönen lui a ensuite cédé sa 2e place pour entretenir ses minces espoirs d'empêcher le sacre du pilote Mercedes. Hamilton possède désormais 331 points au championnat, soit 66 d'avance sur Vettel (265) alors qu'il ne reste plus que trois courses à disputer et 75 points à gagner. Hamilton, déjà sacré en 2008, 2014 et 2015, pourrait décrocher le titre au Mexique dimanche prchain, le 29 octobre.