"Nous voulons offrir des possibilités pour des pilotes de nationalités différentes à travers le monde. Nous aimerions avoir un pilote chinois, un pilote américain, une pilote, un pilote vietnamien", a expliqué Chase Carey à Hanoï.

Actuellement, la grande majorité des vingt pilotes du paddock est composée d'Européens. Le paddock est exclusivement masculin, et en soixante-neuf éditions du Championnat du monde de F1, seulement deux femmes ont pris le départ d'un Grand Prix (les Italiennes Maria Teresa de Filippis dans les années 1950, et Maria Grazia "Lella" Lombardi dans les années 1970).

"Rien ne nous ferait plus plaisir que d'avoir des courses à travers le monde, d'avoir des équipes et des pilotes partout dans le monde", a clamé Carey.

"Nous voulons offrir des possibilités pour des pilotes de nationalités différentes à travers le monde. Nous aimerions avoir un pilote chinois, un pilote américain, une pilote, un pilote vietnamien", a expliqué Chase Carey à Hanoï.Actuellement, la grande majorité des vingt pilotes du paddock est composée d'Européens. Le paddock est exclusivement masculin, et en soixante-neuf éditions du Championnat du monde de F1, seulement deux femmes ont pris le départ d'un Grand Prix (les Italiennes Maria Teresa de Filippis dans les années 1950, et Maria Grazia "Lella" Lombardi dans les années 1970)."Rien ne nous ferait plus plaisir que d'avoir des courses à travers le monde, d'avoir des équipes et des pilotes partout dans le monde", a clamé Carey.