La Formule 1 n'est pas morte

Grâce à l'ouverture à de nouveaux marchés, les audiences dans le monde ont augmenté. Un constat qui est valable pour la Belgique. La discipline connaît aussi un boom sur le web et les réseaux sociaux.

Lors du rachat de la F1 à Bernie Ecclestone en 2017, les Américains de Liberty Media avaient annoncé une série d'initiatives pour redorer une discipline en perte de vitesse et d'audience. Le groupe vient d'effectuer le bilan de la saison écoulée et les chiffres semblent lui donner raison.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires