1

C'est le nombre de pole positions (Bahrein, 2008) de Robert Kubica en 73 Grands Prix, de 2006 à 2010. En 2011, le premier Polonais de l'histoire de la F1 a signé un pré-contrat chez Ferrari et d'aucuns voyaient en lui le futur champion du monde. Un accident lors du rallye d'Andorre, auquel il prenait part pour le fun, a failli lui coûter la vie. En 2017, l'écurie Renault, son ancien team, l'a repris comme pilote d'essai. Dans quelques jours, huit ans après son dernier Grand Prix, à Abou Dabi, il entamera une deuxième carrière en F1, chez Williams Racing.

Valtteri Bottas et Lewis Hamilton : l'un des rares duos reconduits en 2019. © picture alliance / HOCH ZWEI

2

C'est le nombre d'équipes qui, cette saison, aligneront les deux mêmes pilotes que l'an dernier. Chez Mercedes, Valtteri Bottas entamera même sa troisième saison dans l'ombre de Lewis Hamilton, tandis que Haas F1 fait confiance pour la deuxième année d'affilée au duo Kevin Magnussen-Romain Grosjean.

Lando Norris, l'un des petits nouveaux cette saison dans les paddocks. © REX/Shutterstock

3

C'est le nombre de pilotes qui effectuent leurs débuts en F1 cette saison. Chez McLaren, l'Anglais Lando Norris (19 ans) s'est vu offrir le baquet de Stoffel Vandoorne, son compatriote George Russell (20 ans) pilotera une Williams et l'Anglo-Thaïlandais Alexander Albon se voit offrir une chance chez Red Bull Toro Rosso Honda. Il est le deuxième pilote thaïlandais en F1 après Prince Bira (Birabongse Bhanubandh), de 1950 à 1954.

Par Chris Tetaert

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à la nouvelle saison de Formule 1 dans votre Sport/Foot Magazine