Après l'invasion de l'Ukraine par la Russie la semaine dernière, Haas avait déjà décidé d'enlever tous les liens avec Uralkali de sa monoplace. L'écurie américaine a cette fois décidé d'aller plus loin et de rompre le contrat de Nikita Mazepin et son partenariat avec Uralkali.

"Haas a décidé de mettre un terme avec effet immédiat au partenariat avec Uralkali et au contrat de Nikita Mazepin. Comme l'ensemble de la communauté de la F1, l'équipe est choquée et attristée de l'invasion de l'Ukraine et souhaite la fin de ce conflit dans la paix", peut-on lire dans le communiqué.

Mardi dernier, la fédération internationale de l'automobile (FIA) avait décidé que les pilotes russes et bélarusses pouvaient participer aux compétitions organisées par la FIA mais sous bannière neutre. Vendredi, l'instance avait ajouté qu'ils devront aussi signer un document dans lequel ils condamnent l'invasion de l'Ukraine par la Russie et se déclarer solidaire avec le peuple ukrainien. Il leur est également interdit d'afficher des drapeaux ou symboles russes en public ou sur les réseaux sociaux.

Dans son communiqué, Haas n'a pas précisé qui remplacera Mazepin aux côtés de Mick Schumacher pour la saison 2022 de Formule 1 qui débute le dimanche 20 mars à Bahreïn. Pilote de réserve chez Haas, le Brésilien Pietro Fittipaldi est pressenti pour remplacer Mazepin.

Après l'invasion de l'Ukraine par la Russie la semaine dernière, Haas avait déjà décidé d'enlever tous les liens avec Uralkali de sa monoplace. L'écurie américaine a cette fois décidé d'aller plus loin et de rompre le contrat de Nikita Mazepin et son partenariat avec Uralkali. "Haas a décidé de mettre un terme avec effet immédiat au partenariat avec Uralkali et au contrat de Nikita Mazepin. Comme l'ensemble de la communauté de la F1, l'équipe est choquée et attristée de l'invasion de l'Ukraine et souhaite la fin de ce conflit dans la paix", peut-on lire dans le communiqué. Mardi dernier, la fédération internationale de l'automobile (FIA) avait décidé que les pilotes russes et bélarusses pouvaient participer aux compétitions organisées par la FIA mais sous bannière neutre. Vendredi, l'instance avait ajouté qu'ils devront aussi signer un document dans lequel ils condamnent l'invasion de l'Ukraine par la Russie et se déclarer solidaire avec le peuple ukrainien. Il leur est également interdit d'afficher des drapeaux ou symboles russes en public ou sur les réseaux sociaux. Dans son communiqué, Haas n'a pas précisé qui remplacera Mazepin aux côtés de Mick Schumacher pour la saison 2022 de Formule 1 qui débute le dimanche 20 mars à Bahreïn. Pilote de réserve chez Haas, le Brésilien Pietro Fittipaldi est pressenti pour remplacer Mazepin.