"Félicitations. C'est de notre part à nous tous. C'est une grande réussite", a déclaré le jeune Schumacher, qui en tête en F2 et pourrait débarquer en F1 au début de l'année prochaine. Le casque rouge date de la saison 2012, la dernière de Schumacher lorsque Hamilton l'a remplacé chez Mercedes à partir de 2013.

"Je ne sais pas quoi dire. C'est un immense cadeau", a déclaré Hamilton. "Jamais je n'aurais pu m'imaginer m'approcher des records de Michael. Il a été dominant si longtemps, j'ai grandi en le regardant, en l'idolâtrant. La qualité de ce pilote, ce qu'il a été capable de faire année après année, course après course, semaine après semaine avec son équipe. Vu sa domination qui a duré si longtemps, je pense que personne ne s'imaginait - moi encore moins - que je m'approcherais de ses records. C'est donc un honneur incroyable, et il va me falloir du temps pour m'y faire."

"C'est quand j'ai vu 91 en arrivant dans la pitlane que j'ai réalisé que j'avais égalé ce record. Je n'y serais pas arrivé sans le soutien incroyable de l'équipe. J'étais si content d'avoir gagné qu'à ce moment-là, c'était comme ma première victoire. On oublie toutes les précédentes. Et son fils qui vient me donner le casque. C'est un super mec. Ils ont une très belle famille, Michael l'a bien élevé. La grande classe. Aux enfants qui me regardent maintenant, ou à n'importe quel pilote, un message: il est possible de réaliser ses rêves, car je l'ai fait", a conclu Hamilton.

"Félicitations. C'est de notre part à nous tous. C'est une grande réussite", a déclaré le jeune Schumacher, qui en tête en F2 et pourrait débarquer en F1 au début de l'année prochaine. Le casque rouge date de la saison 2012, la dernière de Schumacher lorsque Hamilton l'a remplacé chez Mercedes à partir de 2013. "Je ne sais pas quoi dire. C'est un immense cadeau", a déclaré Hamilton. "Jamais je n'aurais pu m'imaginer m'approcher des records de Michael. Il a été dominant si longtemps, j'ai grandi en le regardant, en l'idolâtrant. La qualité de ce pilote, ce qu'il a été capable de faire année après année, course après course, semaine après semaine avec son équipe. Vu sa domination qui a duré si longtemps, je pense que personne ne s'imaginait - moi encore moins - que je m'approcherais de ses records. C'est donc un honneur incroyable, et il va me falloir du temps pour m'y faire." "C'est quand j'ai vu 91 en arrivant dans la pitlane que j'ai réalisé que j'avais égalé ce record. Je n'y serais pas arrivé sans le soutien incroyable de l'équipe. J'étais si content d'avoir gagné qu'à ce moment-là, c'était comme ma première victoire. On oublie toutes les précédentes. Et son fils qui vient me donner le casque. C'est un super mec. Ils ont une très belle famille, Michael l'a bien élevé. La grande classe. Aux enfants qui me regardent maintenant, ou à n'importe quel pilote, un message: il est possible de réaliser ses rêves, car je l'ai fait", a conclu Hamilton.