Rosberg, jamais champion du monde, compte 26 points d'avance sur Hamilton, déjà trois fois sacré (2008 chez McLaren, 2014 et 2015 chez Mercedes, devant Rosberg.

Rosberg, qui a déjà gagné neuf fois cette saison, sera champion si:

- Il gagne (25 points) et Hamilton ne termine pas mieux que 10e (1 point), car il aura alors 50 points d'avance. Et même si Hamilton remporte les deux derniers GP, au Brésil et à Abou Dhabi, il aura remporté un GP de moins (10-9 pour Rosberg).

Hamilton, qui a déjà gagné sept fois cette saison, ne peut pas être champion dimanche mais:

- Il reviendra à un point de Rosberg, à deux manches de la fin de saison, s'il gagne dimanche à Mexico et si Rosberg abandonne.

Dans tous les cas de figure autres qu'une victoire de Rosberg associée à une grosse contre-performance d'Hamilton (10e place au mieux, ou abandon), le suspense sera prolongé au moins jusqu'au Grand Prix du Brésil, prévu à la mi-novembre.