L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), accroché dès le début du GP, a réussi à terminer 4e pour retarder le titre annoncé du Britannique, qui pourrait donc se décider dans une semaine au Mexique.

AFP

L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), accroché dès le début du GP, a réussi à terminer 4e pour retarder le titre annoncé du Britannique, qui pourrait donc se décider dans une semaine au Mexique.AFP