Un premier coup de théâtre survenait juste avant le départ: auteur de la pole, le Monégasque Charles Leclerc devait renoncer à participer à "son" Grand Prix en raison d'un problème avec l'arbre de transmission. Leclerc avait endommagé sa monoplace samedi en fin de qualification. Après un contrôle, Ferrari pensait qu'il pouvait s'aligner sans changer la boîte de vitesse, ce qui lui aurait valu une pénalité.

Max Verstappen (Red Bull) récupérait ainsi la pole. Le Néerlandais résistait à l'attaque du Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et restait en tête au premier virage, Sainte Devote. Verstappen prenait le large devant Bottas et l'Espagnol Carlos Sainz (Ferrari), tandis que son rival pour le titre, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), restait dans sa position de départ, la sixième.

Ne parvenant pas à se rapprocher suffisamment de l'AlphaTauri du Français Pierre Gasly, Hamilton repassait en premier dans les stands au 30e tour. Dans la foulée, son équipier Bottas connaissait un changement de pneus catastrophique, un pneu restant bloqué. Le Finlandais abandonnait.

La stratégie d'Hamilton ne payait pas, car à la suite des passages au stand, l'Allemand Sebastian Vettel (Aston Martin) passait devant Gasly et le Britannique, qui se retrouvait septième. Et ce, alors que Verstappen caracolait en tête devant Sainz et le Britannique Lando Norris (McLaren).

Sur un circuit monégasque où les déplacements sont compliqués, Verstappen gérait son avance pour remporter le 12e Grand Prix de sa carrière devant Carlos Saint et Lando Norris. Sergio Perez, l'équipier de Verstappen chez Red Bull, et Sebastian Vettel (Aston Martin) complètent le top 5. Lewis Hamilton, qui gagne un point supplémentaire pour avoir réalisé le meilleur tour, termine lui à la septième place.

Au classement du championnat, le Néerlandais, 23 ans, prend la tête du classement des pilotes pour la première fois de sa carrière avec 105 points devant Lewis Hamilton (101) et Lando Norris (56).

La prochaine manche, le Grand Prix d'Azerbaïdjan, se disputera le 6 juin.

Un premier coup de théâtre survenait juste avant le départ: auteur de la pole, le Monégasque Charles Leclerc devait renoncer à participer à "son" Grand Prix en raison d'un problème avec l'arbre de transmission. Leclerc avait endommagé sa monoplace samedi en fin de qualification. Après un contrôle, Ferrari pensait qu'il pouvait s'aligner sans changer la boîte de vitesse, ce qui lui aurait valu une pénalité. Max Verstappen (Red Bull) récupérait ainsi la pole. Le Néerlandais résistait à l'attaque du Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et restait en tête au premier virage, Sainte Devote. Verstappen prenait le large devant Bottas et l'Espagnol Carlos Sainz (Ferrari), tandis que son rival pour le titre, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), restait dans sa position de départ, la sixième. Ne parvenant pas à se rapprocher suffisamment de l'AlphaTauri du Français Pierre Gasly, Hamilton repassait en premier dans les stands au 30e tour. Dans la foulée, son équipier Bottas connaissait un changement de pneus catastrophique, un pneu restant bloqué. Le Finlandais abandonnait. La stratégie d'Hamilton ne payait pas, car à la suite des passages au stand, l'Allemand Sebastian Vettel (Aston Martin) passait devant Gasly et le Britannique, qui se retrouvait septième. Et ce, alors que Verstappen caracolait en tête devant Sainz et le Britannique Lando Norris (McLaren). Sur un circuit monégasque où les déplacements sont compliqués, Verstappen gérait son avance pour remporter le 12e Grand Prix de sa carrière devant Carlos Saint et Lando Norris. Sergio Perez, l'équipier de Verstappen chez Red Bull, et Sebastian Vettel (Aston Martin) complètent le top 5. Lewis Hamilton, qui gagne un point supplémentaire pour avoir réalisé le meilleur tour, termine lui à la septième place. Au classement du championnat, le Néerlandais, 23 ans, prend la tête du classement des pilotes pour la première fois de sa carrière avec 105 points devant Lewis Hamilton (101) et Lando Norris (56). La prochaine manche, le Grand Prix d'Azerbaïdjan, se disputera le 6 juin.