Les deux pilotes ont pu sortir indemnes de l'accident où la voiture de Verstappen a littéralement fini sur celle d'Hamilton après un accrochage dans un virage.

Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes) ont été convoqués par les commissaires de course au terme du Grand Prix d'Italie de Formule 1, dimanche. Arrivés vers 17h15, les deux premiers du général devaient s'expliquer au sujet de leur accrochage, survenu au 26e tour de la 14e manche du championnat, à Monza.

Après un arrêt aux stands au 26e tour sur 53, Hamilton est ressorti juste devant Verstappen. Au bout de la ligne droite, les deux voitures sont entrées flanc contre flanc dans la chicane. Monté sur un vibreur dans le virage, Verstappen a vu sa voiture grimper sur celle de son adversaire. Les deux ont fini dans les graviers et ont dû se résoudre à l'abandon. Les commissaires doivent déterminer s'il y a un responsable pour cet accrochage et, si oui, quelle sanction lui infliger.

Les deux pilotes ont pu sortir indemnes de l'accident où la voiture de Verstappen a littéralement fini sur celle d'Hamilton après un accrochage dans un virage. Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes) ont été convoqués par les commissaires de course au terme du Grand Prix d'Italie de Formule 1, dimanche. Arrivés vers 17h15, les deux premiers du général devaient s'expliquer au sujet de leur accrochage, survenu au 26e tour de la 14e manche du championnat, à Monza. Après un arrêt aux stands au 26e tour sur 53, Hamilton est ressorti juste devant Verstappen. Au bout de la ligne droite, les deux voitures sont entrées flanc contre flanc dans la chicane. Monté sur un vibreur dans le virage, Verstappen a vu sa voiture grimper sur celle de son adversaire. Les deux ont fini dans les graviers et ont dû se résoudre à l'abandon. Les commissaires doivent déterminer s'il y a un responsable pour cet accrochage et, si oui, quelle sanction lui infliger.