Moins de 24 heures après avoir décroché la 12e place du Grand Prix d'Espagne de F1, le double champion du monde de la catégorie reine (2005-2006) a effectué 36 tours du fameux ovale à la meilleure vitesse moyenne de 356,67 km/h. "J'étais un peu soucieux en raison de la température extérieure (32°C) beaucoup plus importante que celle enregistrée lors des essais du 3 mai", a-t-il expliqué en sortant du baquet de sa McLaren-Honda-Andretti. "Mais la voiture a marché aussi bien que pendant les essais et on a pu procéder à quelques réglages sans pour cela perdre confiance dans son comportement", a-t-il assuré.

La séance d'essais d'ouverture effectuée lundi était réservée aux pilotes débutants dans cette spécialité typiquement américaine ou à ceux qui ont délaissé ce type de courses depuis un certain temps. Au classement (les pilotes sont départagés selon leur vitesse moyenne et non selon un temps au tour), Alonso a terminé devant son compatriote Oriol Servia et l'Américain Ed Jones.

Seule ombre au tableau, en raison d'un problème de suspension arrière, le pilote McLaren-Honda a dû interrompre sa session et n'a pas pu s'exercer à rouler en paquet. Fernando Alonso, à la peine en F1 dans une McLaren poussive et peu fiable, va faire l'impasse sur le Grand Prix de Monaco le 28 mai, une épreuve qu'il a déjà remportée deux fois (en 2006 et 2007) et où il n'avait aucune ambition cette année, pour participer à la place aux 500 Miles d'Indianapolis.

Moins de 24 heures après avoir décroché la 12e place du Grand Prix d'Espagne de F1, le double champion du monde de la catégorie reine (2005-2006) a effectué 36 tours du fameux ovale à la meilleure vitesse moyenne de 356,67 km/h. "J'étais un peu soucieux en raison de la température extérieure (32°C) beaucoup plus importante que celle enregistrée lors des essais du 3 mai", a-t-il expliqué en sortant du baquet de sa McLaren-Honda-Andretti. "Mais la voiture a marché aussi bien que pendant les essais et on a pu procéder à quelques réglages sans pour cela perdre confiance dans son comportement", a-t-il assuré. La séance d'essais d'ouverture effectuée lundi était réservée aux pilotes débutants dans cette spécialité typiquement américaine ou à ceux qui ont délaissé ce type de courses depuis un certain temps. Au classement (les pilotes sont départagés selon leur vitesse moyenne et non selon un temps au tour), Alonso a terminé devant son compatriote Oriol Servia et l'Américain Ed Jones. Seule ombre au tableau, en raison d'un problème de suspension arrière, le pilote McLaren-Honda a dû interrompre sa session et n'a pas pu s'exercer à rouler en paquet. Fernando Alonso, à la peine en F1 dans une McLaren poussive et peu fiable, va faire l'impasse sur le Grand Prix de Monaco le 28 mai, une épreuve qu'il a déjà remportée deux fois (en 2006 et 2007) et où il n'avait aucune ambition cette année, pour participer à la place aux 500 Miles d'Indianapolis.