Fernando Alonso, 35 ans, en est à sa troisième saison chez McLaren-Honda, une saison compliquée tout comme pour Stoffel Vandoorne. L'Espagnol n'a pas encore réussi à terminer l'une des quatre premières courses de la saison. "Si en septembre ou octobre, je vois qu'il y a une possibilité de gagner en 2018, je serais plus qu'heureux de rester dans l'équipe. Si ce n'est pas le cas, je serais plus qu'heureux de discuter avec quelqu'un d'autre", a confié Alonso, dont le contrat chez McLaren se termine cette année, et qui s'offre d'autres expériences.

L'Asturien disputera en effet le Grand Prix d'Indianapolis en Indy500 avec Honda, faisant l'impasse sur le Grand Prix de Monaco le 28 mai. Il sera remplacé dans le baquet de la McLaren-Honda par le Britannique Jenson Button qui assurera la pige.

Fernando Alonso a souligné encore qu'il aimait la F1 et voyait d'un bon oeil les nouveaux règlements intervenus cette saison. "La F1 revient sur la bonne voie", a estimé encore l'Espagnol. Ma priorité est de rester en F1, mais pas seulement, je veux gagner des courses", sous-entendu, à condition de pouvoir lutter pour le titre mondial, "c'est mon premier objectif", a conclu encore Alonso.

Fernando Alonso, 35 ans, en est à sa troisième saison chez McLaren-Honda, une saison compliquée tout comme pour Stoffel Vandoorne. L'Espagnol n'a pas encore réussi à terminer l'une des quatre premières courses de la saison. "Si en septembre ou octobre, je vois qu'il y a une possibilité de gagner en 2018, je serais plus qu'heureux de rester dans l'équipe. Si ce n'est pas le cas, je serais plus qu'heureux de discuter avec quelqu'un d'autre", a confié Alonso, dont le contrat chez McLaren se termine cette année, et qui s'offre d'autres expériences. L'Asturien disputera en effet le Grand Prix d'Indianapolis en Indy500 avec Honda, faisant l'impasse sur le Grand Prix de Monaco le 28 mai. Il sera remplacé dans le baquet de la McLaren-Honda par le Britannique Jenson Button qui assurera la pige. Fernando Alonso a souligné encore qu'il aimait la F1 et voyait d'un bon oeil les nouveaux règlements intervenus cette saison. "La F1 revient sur la bonne voie", a estimé encore l'Espagnol. Ma priorité est de rester en F1, mais pas seulement, je veux gagner des courses", sous-entendu, à condition de pouvoir lutter pour le titre mondial, "c'est mon premier objectif", a conclu encore Alonso.