F1: Sebastian Vettel veut discuter "entre quatre yeux" avec Max Verstappen

08/10/18 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Belga

Sebastian Vettel veut une conversation en privé avec Max Verstappen. Le pilote allemand de Ferrari estime que le Néerlandais de Red Bull défend trop agressivement sa position lors de ses dépassements.

F1: Sebastian Vettel veut discuter "entre quatre yeux" avec Max Verstappen

Vettel a blâmé Verstappen pour une collision entre eux lors du 9e tour dans le Grand Prix du Japon dimanche à Suzuka. © AFP

"Je n'ai pas envie d'une polémique publique de mots, mais plutôt de lui parler personnellement à un moment opportun", a confié le quadruple champion du monde allemand sur le site spécialisé d'Autosport.

Vettel a blâmé Verstappen pour une collision entre eux lors du 9e tour dans le Grand Prix du Japon dimanche à Suzuka. L'Allemand a essayé de doubler le Néerlandais à l'intérieur d'un virage, mais il n'y avait pas assez de place et les deux voitures se sont heurtées. "Ce n'était peut-être pas le meilleur endroit pour rattraper le temps perdu, mais c'était certainement possible. J'ai fait de mon mieux pour ne pas le heurter, mais il a freiné et s'est déporté à l'intérieur. Où étais-je supposé d'aller ?", a ajouté Vettel.

Vettel qui espérait s'emparer de la 3e place est retombé à la 18e après l'accrochage avant de remonter jusqu'en sixième position à l'arrivée. "Ce que Max a fait, à mes yeux, était mal. Il avait déjà poussé Kimi Räikkönen (dans le 1er tour) auparavant, ça n'aide pas. J'ai eu beaucoup de situations similaires dans cette course et tout s'est bien passé."

Verstappen a été jugé responsable et a écopé d'une pénalité de 5 secondes pour être revenu sur la piste d'une manière dangereuse et poussant Räikkönen. Il n'en a pas moins réussi à se classer troisième. Le Néerlandais s'était prononcé après la course : "Vettel voulait doubler dans un endroit impossible. La pénalité de temps était ridicule."

Nos partenaires