Auteur la veille de la pole et parti en tête, le Néerlandais n'a jamais été menacé. Il a devancé à l'arrivée dans la nuit émiratie le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) de 15.976 secondes et le Britannique sacré champion du monde pour la 7e fois Lewis Hamilton (Mercdes) de 18.415 secondes.

Le natif de Hasselt décroche sa 10e victoire de F1, la seconde cette saison après le GP du 70e anniversaire de la F1 le 9 août à Silverstone. Ce succès ne lui permet pas de décrocher le titre de vice-champion du monde. Au classement final, Hamilton s'impose avec 347 points, devant Bottas (223) et Verstappen (214).

La course aurait pu basculer au 10e des 55 tours quand Sergio Perez, lauréat dimanche dernier du GP de Sakhir, a été contraint l'abandon le long de la piste à côté des rails de sécurité. Une voiture de sécurité virtuelle puis réelle est entrée en action. Du coup, tous les leaders sont passés par les stands changer leurs pneus. Mais quand la course a été relancée rien n'avait évolué en tête de l'épreuve.

Désormais les six derniers vainqueurs à Yas Marina se sont élancés de la pole. Les autres places dans les points sont revenues à Alexander Albon (Red Bull-Honda), 4e; Lando Norris (McLaren-Renault), 5e; Carlos Sainz Jr (Esp/McLaren-Renault), 6e; Daniel Ricciardo (Renault), auteur du tour le plus rapide, 7e; Pierre Gasly (AlphaTauri-Honda) 8e; Esteban Ocon (Renault) 9e et Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) 10e. Au classement des constructeurs, derrière Mercedes et Red Bull qui étaient assurés des deux premières places, dans cet ordre, McLaren, qui disputait son dernier grand Prix avec le moteur Renault avant de s'équipe d'un Mercedes, a arraché la 3e place à Racing Point. Le début du championnat du monde 2021 est fixé au 21 mars à Melbourne, en Australie.

Auteur la veille de la pole et parti en tête, le Néerlandais n'a jamais été menacé. Il a devancé à l'arrivée dans la nuit émiratie le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) de 15.976 secondes et le Britannique sacré champion du monde pour la 7e fois Lewis Hamilton (Mercdes) de 18.415 secondes. Le natif de Hasselt décroche sa 10e victoire de F1, la seconde cette saison après le GP du 70e anniversaire de la F1 le 9 août à Silverstone. Ce succès ne lui permet pas de décrocher le titre de vice-champion du monde. Au classement final, Hamilton s'impose avec 347 points, devant Bottas (223) et Verstappen (214).La course aurait pu basculer au 10e des 55 tours quand Sergio Perez, lauréat dimanche dernier du GP de Sakhir, a été contraint l'abandon le long de la piste à côté des rails de sécurité. Une voiture de sécurité virtuelle puis réelle est entrée en action. Du coup, tous les leaders sont passés par les stands changer leurs pneus. Mais quand la course a été relancée rien n'avait évolué en tête de l'épreuve. Désormais les six derniers vainqueurs à Yas Marina se sont élancés de la pole. Les autres places dans les points sont revenues à Alexander Albon (Red Bull-Honda), 4e; Lando Norris (McLaren-Renault), 5e; Carlos Sainz Jr (Esp/McLaren-Renault), 6e; Daniel Ricciardo (Renault), auteur du tour le plus rapide, 7e; Pierre Gasly (AlphaTauri-Honda) 8e; Esteban Ocon (Renault) 9e et Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) 10e. Au classement des constructeurs, derrière Mercedes et Red Bull qui étaient assurés des deux premières places, dans cet ordre, McLaren, qui disputait son dernier grand Prix avec le moteur Renault avant de s'équipe d'un Mercedes, a arraché la 3e place à Racing Point. Le début du championnat du monde 2021 est fixé au 21 mars à Melbourne, en Australie.