Les Red Bull du Néerlandais Max Verstappen, auteur du meilleur tour, et du Thaïlandais Alexander Albon, pour la deuxième fois en F1, l'accompagnent sur le podium.

Accidenté dans le premier tour, Grosjean a été conduit à l'hôpital et souffre de "brûlures légères" et de "possibles fractures des côtes", selon son écurie.

Au virage 3, sa monoplace a quitté la piste après un contact avec celle du Russe Daniil Kvyat (AlphaTauri) et a heurté à pleine vitesse les barrières de sécurité. Le châssis a été coupé en deux, de l'essence s'est vraisemblablement répandue et un violent incendie s'est instantanément déclaré.

Après des minutes qui ont semblé des heures, les caméras de télévision ont montré le pilote de 34 ans s'extraire seul de la "cellule de survie" (l'habitacle renforcé) de sa F1 et s'éloigner du brasier en tremblant, aidé par le pilote de la voiture médicale des GP.

Immédiatement interrompue par un drapeau rouge, la course n'a repris qu'une heure et demie plus tard.

Autre image marquante, lors de ce deuxième départ, Kvyat s'est trouvé impliqué dans un nouvel accident: le Russe a accroché la Racing Point du Canadien Lance Stroll et l'a envoyée reposer, roues en l'air, sur son halo (l'arceau qui surplombe l'avant du cockpit des F1 pour protéger la tête des pilotes).

Le Canadien en est sorti indemne avec l'aide du personnel de la voiture médicale. Le pilote AlphaTauri, lui, a écopé de 10 secondes de pénalité.

Le Britannique Lando Norris (McLaren), l'Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren), remonté de la 15e place sur la grille, le Français Pierre Gasly (AlphaTauri), l'Australien Daniel Ricciardo (Renault), le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), victime de deux crevaisons, le Français Esteban Ocon (Renault) et le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) complètent le Top 10.

Le Mexicain Sergio Pérez (Racing Point) a été contraint à l'abandon à quatre tours de la fin, trahi par son moteur parti en fumée, alors que la troisième place lui était à nouveau promise, une semaine après son podium en Turquie.

Les Red Bull du Néerlandais Max Verstappen, auteur du meilleur tour, et du Thaïlandais Alexander Albon, pour la deuxième fois en F1, l'accompagnent sur le podium. Accidenté dans le premier tour, Grosjean a été conduit à l'hôpital et souffre de "brûlures légères" et de "possibles fractures des côtes", selon son écurie.Au virage 3, sa monoplace a quitté la piste après un contact avec celle du Russe Daniil Kvyat (AlphaTauri) et a heurté à pleine vitesse les barrières de sécurité. Le châssis a été coupé en deux, de l'essence s'est vraisemblablement répandue et un violent incendie s'est instantanément déclaré. Après des minutes qui ont semblé des heures, les caméras de télévision ont montré le pilote de 34 ans s'extraire seul de la "cellule de survie" (l'habitacle renforcé) de sa F1 et s'éloigner du brasier en tremblant, aidé par le pilote de la voiture médicale des GP.Immédiatement interrompue par un drapeau rouge, la course n'a repris qu'une heure et demie plus tard.Autre image marquante, lors de ce deuxième départ, Kvyat s'est trouvé impliqué dans un nouvel accident: le Russe a accroché la Racing Point du Canadien Lance Stroll et l'a envoyée reposer, roues en l'air, sur son halo (l'arceau qui surplombe l'avant du cockpit des F1 pour protéger la tête des pilotes). Le Canadien en est sorti indemne avec l'aide du personnel de la voiture médicale. Le pilote AlphaTauri, lui, a écopé de 10 secondes de pénalité.Le Britannique Lando Norris (McLaren), l'Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren), remonté de la 15e place sur la grille, le Français Pierre Gasly (AlphaTauri), l'Australien Daniel Ricciardo (Renault), le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), victime de deux crevaisons, le Français Esteban Ocon (Renault) et le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) complètent le Top 10.Le Mexicain Sergio Pérez (Racing Point) a été contraint à l'abandon à quatre tours de la fin, trahi par son moteur parti en fumée, alors que la troisième place lui était à nouveau promise, une semaine après son podium en Turquie.