Le Qatari a devancé de 2:40 le désormais ex-leader de l'écurie Mini, le tenant du titre espagnol Nani Roma, hors course depuis son problème électrique du premier jour, dimanche, synonyme de huit heures perdues dès le 9e km de l'épreuve.

La 3e place, à 2:57 d'Al-Attiyah, a été prise par le Sud-Africain Giniel de Villiers, sur Toyota, qui signe donc son 4e podium en quatre jours.

Les buggies Peugeot ont par contre vécu une bien mauvaise journée, avec Stéphane Peterhansel en course pour la gagne et finalement hors du podium dans les derniers kilomètres, et les grosses galères vécues par Carlos Sainz et Cyril Despres, tous deux sur problèmes mécaniques.

Nouvelle victoire de Barreda

Déjà vainqueur de la 2e étape, le leader du classement général motos, l'Espagnol Joan Barreda, s'est à nouveau imposé dans la quatrième manche.

A l'issue de la spéciale de 315 km dessinée intégralement autour de Copiapo, après le passage des Andes depuis Chilecito (Argentine), le pilote Honda a devancé le tenant du titre de chez KTM, son compatriote Marc Coma, 2e comme la veille à 1:59, et le Chilien Pablo Quintanilla, KTM encore, 3e à 2:49.

Au général, Barreda devance toujours Coma, 2e à 12:49 et son coéquipier portugais de chez Honda, Paulo Gonçalves, 3e à 20:29.

A noter la 8e place de Laia Sanz, la pilote Honda, qui manque de peu d'égaler sa meilleure performance sur une étape du Dakar, une 7e place en 2014.

Le Qatari a devancé de 2:40 le désormais ex-leader de l'écurie Mini, le tenant du titre espagnol Nani Roma, hors course depuis son problème électrique du premier jour, dimanche, synonyme de huit heures perdues dès le 9e km de l'épreuve.La 3e place, à 2:57 d'Al-Attiyah, a été prise par le Sud-Africain Giniel de Villiers, sur Toyota, qui signe donc son 4e podium en quatre jours.Les buggies Peugeot ont par contre vécu une bien mauvaise journée, avec Stéphane Peterhansel en course pour la gagne et finalement hors du podium dans les derniers kilomètres, et les grosses galères vécues par Carlos Sainz et Cyril Despres, tous deux sur problèmes mécaniques.Déjà vainqueur de la 2e étape, le leader du classement général motos, l'Espagnol Joan Barreda, s'est à nouveau imposé dans la quatrième manche.A l'issue de la spéciale de 315 km dessinée intégralement autour de Copiapo, après le passage des Andes depuis Chilecito (Argentine), le pilote Honda a devancé le tenant du titre de chez KTM, son compatriote Marc Coma, 2e comme la veille à 1:59, et le Chilien Pablo Quintanilla, KTM encore, 3e à 2:49.Au général, Barreda devance toujours Coma, 2e à 12:49 et son coéquipier portugais de chez Honda, Paulo Gonçalves, 3e à 20:29.A noter la 8e place de Laia Sanz, la pilote Honda, qui manque de peu d'égaler sa meilleure performance sur une étape du Dakar, une 7e place en 2014.