"Tous les scénarios: report, huis clos ou annulation vont être étudiés. Personne aujourd'hui ne peut dire quelle sera la situation dans quatre mois et demi", a expliqué Vanessa Maes la directrice générale de Spa Grand Prix à l'agence Belga.

Un GP à huis clos ne semble pas une solution. La Région wallonne, qui soutient financièrement l'événement, refuserait de payer pour des retombées plus que réduites, selon le quotidien La Dernière Heure.

"La priorité absolue reste la santé des Belges et des spectateurs qui viennent à Spa-Francorchamps", a ajouté Vanessa Maes.

La vente des billets a été interrompue dès mercredi soir. Plus de 165.000 billets avaient déjà été vendus pour les trois jours de l'épreuve, dont 65.000 pour le jour de la course. Les spectateurs pourront bénéficier d'un report pour l'année prochaine ou d'un remboursement.

De nombreux sports sont concernés par la décision d'interdire les événements de masse jusqu'au 31 août. Le championnat de foot devrait reprendre à huis clos, le championnat national de cyclisme (23 août) est menacé et le meeting international d'athlétisme de Liège est annulé.

"Tous les scénarios: report, huis clos ou annulation vont être étudiés. Personne aujourd'hui ne peut dire quelle sera la situation dans quatre mois et demi", a expliqué Vanessa Maes la directrice générale de Spa Grand Prix à l'agence Belga.Un GP à huis clos ne semble pas une solution. La Région wallonne, qui soutient financièrement l'événement, refuserait de payer pour des retombées plus que réduites, selon le quotidien La Dernière Heure."La priorité absolue reste la santé des Belges et des spectateurs qui viennent à Spa-Francorchamps", a ajouté Vanessa Maes.La vente des billets a été interrompue dès mercredi soir. Plus de 165.000 billets avaient déjà été vendus pour les trois jours de l'épreuve, dont 65.000 pour le jour de la course. Les spectateurs pourront bénéficier d'un report pour l'année prochaine ou d'un remboursement. De nombreux sports sont concernés par la décision d'interdire les événements de masse jusqu'au 31 août. Le championnat de foot devrait reprendre à huis clos, le championnat national de cyclisme (23 août) est menacé et le meeting international d'athlétisme de Liège est annulé.