À peine arrivé, et déjà habitué. Sur le circuit de Catalogne, le 13 mai 2007, Lewis Hamilton monte sur la boîte pour la quatrième fois de sa carrière. Le nouveau prodige du volant britannique dispute alors son... quatrième Grand Prix, et ne semble pas disposé à faire patienter ceux qui lui prédisent une grande carrière.

Quatrième sur la grille de départ, il profite d'un duel acharné entre son coéquipier double champion du monde en titre Fernando Alonso, et le poleman Felipe Massa pour gagner une place au détriment de l'Espagnol, qui rétrograde suite à un passage par le bac à sable. L'abandon de Kimi Raikkönen, quelques tours plus tard, lui offrira une deuxième place qu'il conservera au bout de la course, sur un circuit où les possibilités de dépassement sont rares. Déjà deuxième en Malaisie et à Bahrein, après des débuts bouclés à la troisième place en Australie, Hamilton grimpe à trente points et prend les commandes du championnat du monde, deux points devant Alonso et trois devant Massa. Il devient alors, à 22 ans, le plus jeune leader de la compétition reine du sport automobile.

La folle série ne s'arrête pas là. Vainqueur de son premier Grand Prix un mois plus tard au Canada, le Britannique enchaîne neuf podiums consécutifs, remporte quatre courses et passe à un petit point du titre suprême dès sa première saison, battu par Raikkönen dans un sprint à trois pétri de suspense avec Alonso. Champion du monde un an plus tard, Lewis Hamilton comptabilise aujourd'hui six titres de champion du monde, et 84 victoires en 250 Grands Prix disputés. Tous les records de Michael Schumacher semblent à sa portée.

À peine arrivé, et déjà habitué. Sur le circuit de Catalogne, le 13 mai 2007, Lewis Hamilton monte sur la boîte pour la quatrième fois de sa carrière. Le nouveau prodige du volant britannique dispute alors son... quatrième Grand Prix, et ne semble pas disposé à faire patienter ceux qui lui prédisent une grande carrière.Quatrième sur la grille de départ, il profite d'un duel acharné entre son coéquipier double champion du monde en titre Fernando Alonso, et le poleman Felipe Massa pour gagner une place au détriment de l'Espagnol, qui rétrograde suite à un passage par le bac à sable. L'abandon de Kimi Raikkönen, quelques tours plus tard, lui offrira une deuxième place qu'il conservera au bout de la course, sur un circuit où les possibilités de dépassement sont rares. Déjà deuxième en Malaisie et à Bahrein, après des débuts bouclés à la troisième place en Australie, Hamilton grimpe à trente points et prend les commandes du championnat du monde, deux points devant Alonso et trois devant Massa. Il devient alors, à 22 ans, le plus jeune leader de la compétition reine du sport automobile.La folle série ne s'arrête pas là. Vainqueur de son premier Grand Prix un mois plus tard au Canada, le Britannique enchaîne neuf podiums consécutifs, remporte quatre courses et passe à un petit point du titre suprême dès sa première saison, battu par Raikkönen dans un sprint à trois pétri de suspense avec Alonso. Champion du monde un an plus tard, Lewis Hamilton comptabilise aujourd'hui six titres de champion du monde, et 84 victoires en 250 Grands Prix disputés. Tous les records de Michael Schumacher semblent à sa portée.