Le champion du monde 2005 et 2006, qui a disputé 95 Grands Prix avec l'équipe basée à Woking en 2007 puis entre 2015 et 2018 pour s'imposer à quatre reprises, devient ambassadeur de McLaren Racing "dans le cadre d'un accord de grande envergure".

"Dans le cadre de cette relation continue, Fernando restera étroitement lié aux activités de McLaren Racing, contribuant à conseiller les pilotes et les ingénieurs de l'équipe, précise le communiqué. Il pilotera également en essais pour soutenir le développement des MCL34 (pour 2019) et MCL35 pour 2020."

Alonso participera surtout cette année, comme en 2017 (abandon sur casse moteur à 21 tours de l'arrivée après avoir évolué dans le groupe de tête toute la course), aux 500 Miles d'Indianapolis avec McLaren le 26 mai, pour tenter de s'offrir le dernier joyau manquant dans sa quête de la Triple couronne du sport automobile, après le GP de F1 de Monaco (qu'il a remporté en 2006 et 2007) et les 24 Heures du Mans (remportées l'an dernier).