Objectif largement... manqué! Battus 0-1, les Rouches de Mircea Rednic restent en effet scotchés à 2 points de la 3-ème marche du podium, tandis que Mons rejoint Courtrai et Malines à la 7-ème place. Zulte-Waregem (1-1 à Lokeren samedi), dauphin d'Anderlecht à 5, 6 ou 8 points, selon le résultat des mauves à Waasland-Beveren (coup d'envoi à 18h00), respire. Tout s'est joué à la 18-ème minute pour le Standard dont le défenseur central Laurent Ciman, qui avait annoncé son intention de quitter le club dans la semaine, réalisa un assist parfait de la poitrine pour... Shlomi Arbitman, le remplaçant de Jérémy Perbet, sur un centre de Mustapha Jarju (0-1, score final). Le Standard n'étant pas parvenu à égaliser avant la mi-temps, on savait déjà que les Dragons montois ne subiraient pas le même sort que les Zèbres carolos, étrillés 6-1 le 7 décembre. Mons, parfois secoué mais pas trop, s'attendait à tort à un siège soutenu à la reprise. Rednic remplaça d'ailleurs son duo de pointe Ezekiel-Batshuayi par un tandem Reza-Tucudean à la 57-ème. Mais celà n'empêcha pas l'Albert de sortir pour la première fois victorieux de l'enfer de Sclessin. (BRUNO FAHY)

Objectif largement... manqué! Battus 0-1, les Rouches de Mircea Rednic restent en effet scotchés à 2 points de la 3-ème marche du podium, tandis que Mons rejoint Courtrai et Malines à la 7-ème place. Zulte-Waregem (1-1 à Lokeren samedi), dauphin d'Anderlecht à 5, 6 ou 8 points, selon le résultat des mauves à Waasland-Beveren (coup d'envoi à 18h00), respire. Tout s'est joué à la 18-ème minute pour le Standard dont le défenseur central Laurent Ciman, qui avait annoncé son intention de quitter le club dans la semaine, réalisa un assist parfait de la poitrine pour... Shlomi Arbitman, le remplaçant de Jérémy Perbet, sur un centre de Mustapha Jarju (0-1, score final). Le Standard n'étant pas parvenu à égaliser avant la mi-temps, on savait déjà que les Dragons montois ne subiraient pas le même sort que les Zèbres carolos, étrillés 6-1 le 7 décembre. Mons, parfois secoué mais pas trop, s'attendait à tort à un siège soutenu à la reprise. Rednic remplaça d'ailleurs son duo de pointe Ezekiel-Batshuayi par un tandem Reza-Tucudean à la 57-ème. Mais celà n'empêcha pas l'Albert de sortir pour la première fois victorieux de l'enfer de Sclessin. (BRUNO FAHY)