L'équipe belge, composée dans l'ordre de Dieter Dekoninck, Emmanuel Vanluchene, Glenn Surgeloose et Jasper Aerents, a pris la 4-ème place de la deuxième série, en signant un temps de 3:15.52. Le 9-ème des nations engagées, alors que les 8 premiers seulement accédaient à la finale. La 8-ème et dernière place qualificative est revenue au Japon en 3:15.46. Il n'aura donc manqué que 7/100-èmes à la Belgique pour décrocher une finale mondiale après celle aux Jeux olympiques de Londres l'été dernier. Ce temps de 3:15.52 se situe 1,63 seconde au-dessus de la meilleure performance belge établie à Londres (3:13.89). Dekoninck, premier à s'élancer, a nagé en 49.48, Vanluchene en 48.71, Surgeloose en 48.45 et Aerents en 48.88. Cette élimination est une grosse déception, voire une bourde. Le coach du relais Ronald Gaastra avait en effet décidé de laisser le meilleur nageur belge, Pieter Timmers, recordman de Belgique en 48.54, au repos en vue de la finale. Les Etats-Unis ont été les plus rapides en 3:11.69. Tous les Belges engagés dimanche matin en séries ont été éliminés: Kimberly Buys (100m papillon), Ward Bauwens (400m nage libre), François Heersbrandt (50m papillon) et Yoris Grandjean (50m papillon). (Belga)

L'équipe belge, composée dans l'ordre de Dieter Dekoninck, Emmanuel Vanluchene, Glenn Surgeloose et Jasper Aerents, a pris la 4-ème place de la deuxième série, en signant un temps de 3:15.52. Le 9-ème des nations engagées, alors que les 8 premiers seulement accédaient à la finale. La 8-ème et dernière place qualificative est revenue au Japon en 3:15.46. Il n'aura donc manqué que 7/100-èmes à la Belgique pour décrocher une finale mondiale après celle aux Jeux olympiques de Londres l'été dernier. Ce temps de 3:15.52 se situe 1,63 seconde au-dessus de la meilleure performance belge établie à Londres (3:13.89). Dekoninck, premier à s'élancer, a nagé en 49.48, Vanluchene en 48.71, Surgeloose en 48.45 et Aerents en 48.88. Cette élimination est une grosse déception, voire une bourde. Le coach du relais Ronald Gaastra avait en effet décidé de laisser le meilleur nageur belge, Pieter Timmers, recordman de Belgique en 48.54, au repos en vue de la finale. Les Etats-Unis ont été les plus rapides en 3:11.69. Tous les Belges engagés dimanche matin en séries ont été éliminés: Kimberly Buys (100m papillon), Ward Bauwens (400m nage libre), François Heersbrandt (50m papillon) et Yoris Grandjean (50m papillon). (Belga)