C'est l'Italien Fabio Francolini qui a le premier franchi la ligne d'arrivée, mais Bart Swings avait à ce moment totalisé suffisamment de points pour s'assurer d'être sacré champion du monde. Le Français Alexis Contin, 2e, et Francolini, 3e, complètent le podium. Etre sacré champion du monde devant son public est quelque chose de spécial. "J'ai entendu le public qui m'a soutenu. C'est très spécial, cela aide vraiment", a déclaré Bart Swings. Swings, 22 ans, disputera encore le marathon sur route samedi. Le Belge avait décroché deux médailles d'or, deux en argent et une en bronze le mois dernier aux Jeux Mondiaux de Cali, en Colombie. Chez les dames, le titre est revenu à la Taiwanaise Yang Hochen. Les médailles d'argent et de bronze vont à la Chinoise Guo Dan et à l'Italienne Francesca Lollobrigida. (Belga)

C'est l'Italien Fabio Francolini qui a le premier franchi la ligne d'arrivée, mais Bart Swings avait à ce moment totalisé suffisamment de points pour s'assurer d'être sacré champion du monde. Le Français Alexis Contin, 2e, et Francolini, 3e, complètent le podium. Etre sacré champion du monde devant son public est quelque chose de spécial. "J'ai entendu le public qui m'a soutenu. C'est très spécial, cela aide vraiment", a déclaré Bart Swings. Swings, 22 ans, disputera encore le marathon sur route samedi. Le Belge avait décroché deux médailles d'or, deux en argent et une en bronze le mois dernier aux Jeux Mondiaux de Cali, en Colombie. Chez les dames, le titre est revenu à la Taiwanaise Yang Hochen. Les médailles d'argent et de bronze vont à la Chinoise Guo Dan et à l'Italienne Francesca Lollobrigida. (Belga)