Battu sur waza ari en quarts de finale par le Russe Ivan Nifontov (4e mondial) qui l'avait déjà éliminé au jeux Olympiques de Londres l'été dernier (en 8es de finale), Joachim Bottieau a pu disputer les repêchages, mais a donc chuté sur le Français qui disputera le combat pour le bronze. Joachim Bottieau avait jusque là pris la mesure du Macédonien d'origine Vadim Bocan (IJF-236), évoluant sous la bannière des Emirats Arabes Unis, sur pénalité, au premier tour, puis du Colombien Derian Casto (IJF-147) au deuxième, toujours sur pénalité, et de l'Espagnol Javier Francisco Madera (IJF-119) ensuite pour son 3e combat. Le dernier engagé belge dans ces Mondiaux avait battu le Suédois Robin Pacek, 86e mondial, pour s'ouvrir la voie vers les quarts de finale. La Belgique affiche un bilan de deux médailles, en bronze, lors de ces Mondiaux, grâce à Charline Van Snick (-48kg) et Dirk Van Tichelt (-73 kg). (Belga)

Battu sur waza ari en quarts de finale par le Russe Ivan Nifontov (4e mondial) qui l'avait déjà éliminé au jeux Olympiques de Londres l'été dernier (en 8es de finale), Joachim Bottieau a pu disputer les repêchages, mais a donc chuté sur le Français qui disputera le combat pour le bronze. Joachim Bottieau avait jusque là pris la mesure du Macédonien d'origine Vadim Bocan (IJF-236), évoluant sous la bannière des Emirats Arabes Unis, sur pénalité, au premier tour, puis du Colombien Derian Casto (IJF-147) au deuxième, toujours sur pénalité, et de l'Espagnol Javier Francisco Madera (IJF-119) ensuite pour son 3e combat. Le dernier engagé belge dans ces Mondiaux avait battu le Suédois Robin Pacek, 86e mondial, pour s'ouvrir la voie vers les quarts de finale. La Belgique affiche un bilan de deux médailles, en bronze, lors de ces Mondiaux, grâce à Charline Van Snick (-48kg) et Dirk Van Tichelt (-73 kg). (Belga)