Les deux hommes ont franchi 5,89 m, mais l'Allemand de 23 ans, médaillé de bronze aux JO-2012, a devancé le Français au nombre des essais. Un autre Allemand, le vétéran Björn Otto (34 ans), vice-champion olympique l'an dernier, a terminé 3e (5,82 m). C'est une immense surprise, tant Lavillenie, également champion du monde en salle et quadruple champion d'Europe en salle et en plein air, faisait figure de grandissime favori. Il y a deux semaines à Londres, il avait été le seul homme cette année à franchir 6 m (6,02 m). "Holzdeppe fait un super concours, mais moi, je ne suis pas à mon niveau. A 5,96 m, je ne suis pas loin. Le titre qu'il fallait gagner je l'ai eu l'an dernier et on ne me l'enlèvera jamais", a déclaré sur la chaîne de télévision France 2 Lavillenie, âgé de 26 ans. Le frère cadet du champion olympique, Valentin Lavillenie, 22 ans, n'a en revanche pas pu franchir la moindre barre dans cette finale, qui était sa première à ce niveau. (Belga)

Les deux hommes ont franchi 5,89 m, mais l'Allemand de 23 ans, médaillé de bronze aux JO-2012, a devancé le Français au nombre des essais. Un autre Allemand, le vétéran Björn Otto (34 ans), vice-champion olympique l'an dernier, a terminé 3e (5,82 m). C'est une immense surprise, tant Lavillenie, également champion du monde en salle et quadruple champion d'Europe en salle et en plein air, faisait figure de grandissime favori. Il y a deux semaines à Londres, il avait été le seul homme cette année à franchir 6 m (6,02 m). "Holzdeppe fait un super concours, mais moi, je ne suis pas à mon niveau. A 5,96 m, je ne suis pas loin. Le titre qu'il fallait gagner je l'ai eu l'an dernier et on ne me l'enlèvera jamais", a déclaré sur la chaîne de télévision France 2 Lavillenie, âgé de 26 ans. Le frère cadet du champion olympique, Valentin Lavillenie, 22 ans, n'a en revanche pas pu franchir la moindre barre dans cette finale, qui était sa première à ce niveau. (Belga)