"Les accusations à l'adresse de Bolt sont fausses et injustes. Il est propre, comme la plupart des autres sprinters qui courent en moins de dix secondes." Interrogé sur l'effet des récentes affaires de dopage concernant des vedettes comme Tyson Gay, Asafa Powell, Veronica Campbell-Brown et Sherone Simpson, tous absents à Moscou, Diack, 80 ans, reste serein. "Je ne crois pas que les Mondiaux en souffriront", a précisé celui qui préside l'IAAF depuis 1999. "Chaque cas positif ternit notre sport, mais en même temps le renforce. Nous devons poursuivre sans crainte notre lutte contre les produits interdits. Je me rends compte toutefois que nous ne gagnerons jamais tout à fait cette bataille." Selon Diack, la majorité des athlètes est propre. Le président de l'IAAF s'est réjoui aussi du nombre importants de cas positifs révélés par la Russie. "C'est un bon signe qu'un pays qui a reçu l'organisation d'un tel événement rende public les cas positifs de ses athlètes. Nous devrions nous faire davantage de souci si aucun athlète russe n'avait été pris." (Belga)

"Les accusations à l'adresse de Bolt sont fausses et injustes. Il est propre, comme la plupart des autres sprinters qui courent en moins de dix secondes." Interrogé sur l'effet des récentes affaires de dopage concernant des vedettes comme Tyson Gay, Asafa Powell, Veronica Campbell-Brown et Sherone Simpson, tous absents à Moscou, Diack, 80 ans, reste serein. "Je ne crois pas que les Mondiaux en souffriront", a précisé celui qui préside l'IAAF depuis 1999. "Chaque cas positif ternit notre sport, mais en même temps le renforce. Nous devons poursuivre sans crainte notre lutte contre les produits interdits. Je me rends compte toutefois que nous ne gagnerons jamais tout à fait cette bataille." Selon Diack, la majorité des athlètes est propre. Le président de l'IAAF s'est réjoui aussi du nombre importants de cas positifs révélés par la Russie. "C'est un bon signe qu'un pays qui a reçu l'organisation d'un tel événement rende public les cas positifs de ses athlètes. Nous devrions nous faire davantage de souci si aucun athlète russe n'avait été pris." (Belga)