Les deux premières nations de chaque série et les deux meilleurs temps des battus sont en effet qualifiés pour la finale. La première série a été remportée par la Jamaïque (3:00.41) devant la Grande-Bretagne (3:00.50), Le Venezuela (3:02.04) et le Japon (3:02.43) prenant les 3e et 4e places. Dans la 2e série, Antoine Gillet cédait le témoin en 5e position à Jonathan Borlée. Le recordman de Belgique du 400 m remontait deux adversaires avant de passer la bâton à son jeune frère Dylan. Dernier relayeur, Kevin Borlée dépassait le Brésilien Hugo De Sousa pour permettre à la Belgique de terminer 3e de cette 2e série en 3:00.81, derrière les Etats-Unis (2:59:85) et Trinité et Tobago (3:00.48). Les Belges devaient donc attendre la fin de la 3e série pour être fixés sur leur sort. Les Russes remportaient la 3e série en 3:01.81, un temps inférieur à celui des Belges, qui se hissent en finale avec le meilleur temps des repêchages et le 5e chrono des engagés. Les Etats-Unis, champions du monde en titre, ont signé le meilleur temps des séries en 2:59.85, meilleure performance mondiale de l'année, devant la Jamaïque, Trinité et Tobago, la Grande-Bretagne et la Belgique. Les Bahamas, qui avaient décroché l'or aux Jeux de Londres, sont éliminées avec le 13e temps (3:02.67 ). (Belga)

Les deux premières nations de chaque série et les deux meilleurs temps des battus sont en effet qualifiés pour la finale. La première série a été remportée par la Jamaïque (3:00.41) devant la Grande-Bretagne (3:00.50), Le Venezuela (3:02.04) et le Japon (3:02.43) prenant les 3e et 4e places. Dans la 2e série, Antoine Gillet cédait le témoin en 5e position à Jonathan Borlée. Le recordman de Belgique du 400 m remontait deux adversaires avant de passer la bâton à son jeune frère Dylan. Dernier relayeur, Kevin Borlée dépassait le Brésilien Hugo De Sousa pour permettre à la Belgique de terminer 3e de cette 2e série en 3:00.81, derrière les Etats-Unis (2:59:85) et Trinité et Tobago (3:00.48). Les Belges devaient donc attendre la fin de la 3e série pour être fixés sur leur sort. Les Russes remportaient la 3e série en 3:01.81, un temps inférieur à celui des Belges, qui se hissent en finale avec le meilleur temps des repêchages et le 5e chrono des engagés. Les Etats-Unis, champions du monde en titre, ont signé le meilleur temps des séries en 2:59.85, meilleure performance mondiale de l'année, devant la Jamaïque, Trinité et Tobago, la Grande-Bretagne et la Belgique. Les Bahamas, qui avaient décroché l'or aux Jeux de Londres, sont éliminées avec le 13e temps (3:02.67 ). (Belga)