Jacques Borlée avait choisi de partir très rapidement en mettant ses deux meilleurs hommes aux deux premiers relais. Jonathan Borlée avait en effet bouclé le premier tour de piste avec les meilleurs cédant le relais à Kevin Borlée qui pointait 4e après ses 200m. Le troisième frère, le plus jeune, Dylan entamait son relais en 2e position derrière les Etats-Unis, résistant au mieux dans la dernière ligne droite. Will Oyowe était le dernier relayeur et courait le premier virage en 3e position. Résistant lui aussi au mieux, il ne pouvait cependant éviter de laisser filer les Etats-Unis, en or en 2:08.71, meilleure performance de l'année, la Jamaïque (2:59.88), médaillée d'argent et la Russie (2:59.90) en bronze. La Belgique finissait 5e en 3:01:02, dans le sillage de la Grande-Bretagne, 4e en 3:00.88. (Belga)

Jacques Borlée avait choisi de partir très rapidement en mettant ses deux meilleurs hommes aux deux premiers relais. Jonathan Borlée avait en effet bouclé le premier tour de piste avec les meilleurs cédant le relais à Kevin Borlée qui pointait 4e après ses 200m. Le troisième frère, le plus jeune, Dylan entamait son relais en 2e position derrière les Etats-Unis, résistant au mieux dans la dernière ligne droite. Will Oyowe était le dernier relayeur et courait le premier virage en 3e position. Résistant lui aussi au mieux, il ne pouvait cependant éviter de laisser filer les Etats-Unis, en or en 2:08.71, meilleure performance de l'année, la Jamaïque (2:59.88), médaillée d'argent et la Russie (2:59.90) en bronze. La Belgique finissait 5e en 3:01:02, dans le sillage de la Grande-Bretagne, 4e en 3:00.88. (Belga)