La superstar jamaïcaine est encore attendue dans la soirée sur le tartan moscovite pour les demi-finales, programmées à 17h40 belges (19h40 locales). Bolt ne s'est pas trop employé. Leader dès la 4-ème foulée, il a même pris le temps de tourner la tête vers ses adversaires et les tribunes du stade pour regarder les spectateurs, dans la ligne droite. Les principaux prétendants au podium ont également passé l'écueil des qualifications, avec plus ou moins de style. Le plus en danger a été Wallace Spearmon, 3-ème de sa série en 20.59 (vent:-0,6 m/s), et qualifié pour 1/100è. Le Jamaïcain Warren Weir, partenaire d'entraînement de Bolt et médaille de bronze aux JO de Londres, a déroulé en 20.34 (vent nul). L'autre Jamaïcain Nickel Ashmeade s'est qualifié lui aussi, en 20.54 (vent:-0,7 m/s). Le meilleur temps, 20.17 a été réalisé par le Britannique Adam Gemili et le Sud-Africain Anaso Jobownana. Bolt n'a lui signé que le 21-ème chrono. A noter qu'il vise en outre l'or en relais 4 x 100 mètres. (Belga)

La superstar jamaïcaine est encore attendue dans la soirée sur le tartan moscovite pour les demi-finales, programmées à 17h40 belges (19h40 locales). Bolt ne s'est pas trop employé. Leader dès la 4-ème foulée, il a même pris le temps de tourner la tête vers ses adversaires et les tribunes du stade pour regarder les spectateurs, dans la ligne droite. Les principaux prétendants au podium ont également passé l'écueil des qualifications, avec plus ou moins de style. Le plus en danger a été Wallace Spearmon, 3-ème de sa série en 20.59 (vent:-0,6 m/s), et qualifié pour 1/100è. Le Jamaïcain Warren Weir, partenaire d'entraînement de Bolt et médaille de bronze aux JO de Londres, a déroulé en 20.34 (vent nul). L'autre Jamaïcain Nickel Ashmeade s'est qualifié lui aussi, en 20.54 (vent:-0,7 m/s). Le meilleur temps, 20.17 a été réalisé par le Britannique Adam Gemili et le Sud-Africain Anaso Jobownana. Bolt n'a lui signé que le 21-ème chrono. A noter qu'il vise en outre l'or en relais 4 x 100 mètres. (Belga)