"Pile au rendez-vous", titre L'Equipe qui salue la "consécration" de Philippe Gilbert. "En dépit d'une saison difficile, le Belge est redevenu juste à temps aussi irrésistible qu'en 2011." "Philippe Gilbert! L'homme fort a retrouvé toute sa classe. Au terme d'une course animée, riche d'offensives, il a été décisif dans l'ultime passage du Cauberg", selon la Gazzetta dello Sport. "Gilbert n'a laissé aucune chance aux autres dans la 11e et dernière ascension du Cauberg" selon De Telegraaf. "Le Belge de 30 ans s'est échappé de manière impressionnante dans les derniers kilomètres sur le Cauberg. Il décroche son premier titre mondial. (...) Grâce à son plus grand succès, il sauve d'un coup une saison décevante." "Philippe Gilbert a supporté le statut de favori sur le difficile circuit de Valkenburg" estime The Guardian. "Il s'est imposé en solitaire pour donner à la Belgique le titre mondial sur route après une attaque virulente dans la montée du Cauberg. Un geste tout aussi incisif et télégraphié au même endroit que celui qui avait valu samedi à la Néerlandaise Marianne Vos le titre féminin." "La puissance de Gilbert, qui est parti comme une moto sur les pentes du Cauberg, l'a couronné en solitaire, aidé par un vent favorable" souligne l'espagnol AS. (KRISTOF VAN ACCOM)

"Pile au rendez-vous", titre L'Equipe qui salue la "consécration" de Philippe Gilbert. "En dépit d'une saison difficile, le Belge est redevenu juste à temps aussi irrésistible qu'en 2011." "Philippe Gilbert! L'homme fort a retrouvé toute sa classe. Au terme d'une course animée, riche d'offensives, il a été décisif dans l'ultime passage du Cauberg", selon la Gazzetta dello Sport. "Gilbert n'a laissé aucune chance aux autres dans la 11e et dernière ascension du Cauberg" selon De Telegraaf. "Le Belge de 30 ans s'est échappé de manière impressionnante dans les derniers kilomètres sur le Cauberg. Il décroche son premier titre mondial. (...) Grâce à son plus grand succès, il sauve d'un coup une saison décevante." "Philippe Gilbert a supporté le statut de favori sur le difficile circuit de Valkenburg" estime The Guardian. "Il s'est imposé en solitaire pour donner à la Belgique le titre mondial sur route après une attaque virulente dans la montée du Cauberg. Un geste tout aussi incisif et télégraphié au même endroit que celui qui avait valu samedi à la Néerlandaise Marianne Vos le titre féminin." "La puissance de Gilbert, qui est parti comme une moto sur les pentes du Cauberg, l'a couronné en solitaire, aidé par un vent favorable" souligne l'espagnol AS. (KRISTOF VAN ACCOM)