Les All Blacks ont remporté ce vendredi à Hamilton leur deuxième victoire avec bonus en deux matches dans la poule A de la Coupe du monde de rugby en étrillant le Japon 83-7, avec 13 essais inscrits face à la 13e nation mondiale qui avait pourtant malmené le XV de France (21-47) lors de son premier match.

Les Néo-Zélandais prennent provisoirement seuls la tête de leur groupe, cinq points devant la France qui affronte le Canada dimanche au McLean Park de Napier. Ils rencontreront les Français pour leur prochain match, le samedi 24 septembre, à l'Eden Park d'Auckland.

Les Japonais ont sauvé l'honneur par un essai de l'ailier Inozawa après une interception d'une passe de Slade (58).

Une minute de silence a été observée avant le match, à la mémoire des victimes des séismes qui ont frappé les deux pays en début d'année.

Le Premier ministre néo-zélandais John Key et l'ancien Premier ministre du Japon et président de la Fédération japonaise de rugby Yoshiti Mori étaient présents.

La ville de Christchurch, deuxième ville de Nouvelle-Zélande, a été frappée le 22 février par un violent séisme de magnitude 6, suivi de plusieurs autres, qui a fait 181 victimes et de nombreux dégâts. Les sept matches de la Coupe du monde prévus sur place, dont deux quarts de finales, ont dû être délocalisés.

Le Japon a subi un tremblement de terre le 11 mars, suivi d'un tsunami, qui ont fait environ 20.000 morts et disparus, provoquant un accident nucléaire.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Les All Blacks ont remporté ce vendredi à Hamilton leur deuxième victoire avec bonus en deux matches dans la poule A de la Coupe du monde de rugby en étrillant le Japon 83-7, avec 13 essais inscrits face à la 13e nation mondiale qui avait pourtant malmené le XV de France (21-47) lors de son premier match. Les Néo-Zélandais prennent provisoirement seuls la tête de leur groupe, cinq points devant la France qui affronte le Canada dimanche au McLean Park de Napier. Ils rencontreront les Français pour leur prochain match, le samedi 24 septembre, à l'Eden Park d'Auckland. Les Japonais ont sauvé l'honneur par un essai de l'ailier Inozawa après une interception d'une passe de Slade (58). Une minute de silence a été observée avant le match, à la mémoire des victimes des séismes qui ont frappé les deux pays en début d'année. Le Premier ministre néo-zélandais John Key et l'ancien Premier ministre du Japon et président de la Fédération japonaise de rugby Yoshiti Mori étaient présents. La ville de Christchurch, deuxième ville de Nouvelle-Zélande, a été frappée le 22 février par un violent séisme de magnitude 6, suivi de plusieurs autres, qui a fait 181 victimes et de nombreux dégâts. Les sept matches de la Coupe du monde prévus sur place, dont deux quarts de finales, ont dû être délocalisés. Le Japon a subi un tremblement de terre le 11 mars, suivi d'un tsunami, qui ont fait environ 20.000 morts et disparus, provoquant un accident nucléaire. Sportfootmagazine.be, avec Belga