"On vient de vivre avec 55 personnes pendant sept semaines sans le moindre accroc. Chacun a apporté quelque chose. Il n'y a eu aucun conflit", a raconté le sélectionneur national. "Il y a peu de choses pour lesquelles on peut se dire 'on a fait des erreurs'. Je suis content de la mentalité et du travail accompli. Chacun voulait le meilleur pour la Belgique et a laissé son ego de côté." Wilmots se tourne déjà vers l'Euro 2016 en France, dont les qualifications débuteront en septembre. "L'objectif est de gagner chaque match qui se profile. Je ne regarde pas plus loin que le match qui va arriver. Quand j'ai composé ma sélection, 40% des joueurs n'étaient pas titulaires en club. Il faudra faire le bon choix de club. Il faudra jouer car on ne pourra pas faire un mois de préparation avant les qualifications. Maintenant, s'il faut donner un objectif pour 2016, c'est de pouvoir accrocher les demi-finales." Le sélectionneur ne sait pas encore s'il pourra toujours compter sur Daniel Van Buyten dans son noyau. Le défenseur, 36 ans, n'a pas encore pris de décision concernant son avenir international. "Je lui ai dis d'aller boire une bonne bière et que l'on en discutera plus tard (de son avenir en équipe nationale). Si tous les jeunes prenaient exemple sur Daniel Van Buyten, on aurait un avenir encore plus beau." . (Belga)

"On vient de vivre avec 55 personnes pendant sept semaines sans le moindre accroc. Chacun a apporté quelque chose. Il n'y a eu aucun conflit", a raconté le sélectionneur national. "Il y a peu de choses pour lesquelles on peut se dire 'on a fait des erreurs'. Je suis content de la mentalité et du travail accompli. Chacun voulait le meilleur pour la Belgique et a laissé son ego de côté." Wilmots se tourne déjà vers l'Euro 2016 en France, dont les qualifications débuteront en septembre. "L'objectif est de gagner chaque match qui se profile. Je ne regarde pas plus loin que le match qui va arriver. Quand j'ai composé ma sélection, 40% des joueurs n'étaient pas titulaires en club. Il faudra faire le bon choix de club. Il faudra jouer car on ne pourra pas faire un mois de préparation avant les qualifications. Maintenant, s'il faut donner un objectif pour 2016, c'est de pouvoir accrocher les demi-finales." Le sélectionneur ne sait pas encore s'il pourra toujours compter sur Daniel Van Buyten dans son noyau. Le défenseur, 36 ans, n'a pas encore pris de décision concernant son avenir international. "Je lui ai dis d'aller boire une bonne bière et que l'on en discutera plus tard (de son avenir en équipe nationale). Si tous les jeunes prenaient exemple sur Daniel Van Buyten, on aurait un avenir encore plus beau." . (Belga)